Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

   
   
 

DECEMBRE

     

 

 
 

 

   

31 DECEMBRE

1961

Guy Calléja rayonna littéralement au milieu de la formation bordelaise. En adressant une passe décisive pour Roger Moy, il débloqua la partie contre une solide équipe biterroise. Les Girondins se classaient 2ème du classement de la D2, derrière Grenoble.

 30 DECEMBRE

1981

Cédric Carrasso voyait le jour en Avignon. Retour sur la carrière bordelaise d'un gardien qui marqua l'histoire récente des Girondins de Bordeaux... et qui ne connut pas la sortie méritée.  

29 DECEMBRE

1997

Guy Stéphan ne résista pas à une 7ème place à la trêve hivernale. Nommé entraîneur général sans aucune responsabilité, il fut remplacé par son adjoint Elie Baup. Contraint d'accepter le poste, cet intérimaire resta près de 6 ans sur le banc bordelais.

28 DECEMBRE

1957

En déplacement sur le terrain du Stade Français, les Girondins l'emportèrent 1-0. Le gardien bordelais François Remetter garda sa cage inviolée. Portrait du doyen des internationaux français.  

27 DECEMBRE

1959

Les Girondins accueillaient l'Olympique Lyonnais. Face à son ancienne formation, Xercès Louis ouvrit le score dès la 3ème minute. Portrait du premier international antillais de l'histoire du football français.

26 DECEMBRE

1940

Paco Mateo, vedette des Girondins, était victime d'un très grave accident de la route. Proche de la mort, il parvint à rejouer un an plus tard mais dut quitter la pointe de l'attaque pour s'installer, avec le même bonheur, en défense.  

25 DECEMBRE

1963

Alors que ses coéquipiers étaient en famille pour fêter Noël, André Chorda jouait un match amical avec les Bleus contre la Belgique. Portrait d'un joueur qui attendit la fin de sa carrière pour être reconnu à sa juste valeur par les observateurs.

24 DECEMBRE

1944

Jean Swiatek fêtait sa première sélection en équipe de France face à la Belgique (3-1). Une reconnaissance internationale bien méritée pour ce joueur important de l'histoire des Girondins.  

23 DECEMBRE

1996

Peter Luccin prenait la décision de signer aux Girondins pour 7 ans et demi. La présence de Rolland Courbis sur le banc bordelais fut décisive pour obtenir la signature de ce jeune espoir.

22 DECEMBRE

1974

Didier Couécou donnait la victoire face à Reims grâce à un doublé. De retour en Gironde après des expériences à Marseille, Nice et Nantes, il était venu pour aider à stabiliser les Girondins. Il allait devenir ensuite le directeur sportif des années Bez.  

21 DECEMBRE

2000

Les Girondins recevaient le leader nantais et pouvaient espérer en cas de victoire prendre la tête du championnat. Mais malgré un David Sommeil impérial en défense, les Marine et Blanc furent défaits sur le score de 2 à 0.

20 DECEMBRE

1953

En déplacement chez le coleader rémois, les Girondins l'emportèrent malgré la sortie sur blessure de leur gardien Bernard (fracture du nez). Ce fut l'inter gauche Henri Arnaudeau, de retour à Bordeaux, qui le remplaça au pied levé.  

19 DECEMBRE

2007

Laurent Blanc alignait une équipe de Marie-Louise pour une rencontre de Coupe UEFA. Déjà qualifiés, les Girondins évoluaient avec Ecuele-Manga, Brégerie, Lavie, Moimbe ou Ducasse dans leurs rangs.
 

 18 DECEMBRE

1985

René Girard réintégrait l'équipe après un match de suspension. Son activité inlassable ne suffit pas pour remporter le Trophée des champions contre Monaco, perdu aux tirs au but (7-8).  

17 DECEMBRE

1986

Jean-Marc Ferreri conduisait le secteur offensif bordelais face à l'OGC Nice. Auteur d'un but et d'une passe décisive, l'ancien Auxerrois permettait aux Girondins de l'emporter et de rejoindre l'OM en tête du classement.

 16 DECEMBRE

1925

Naissait en Pologne Edouard Kargulewicz, dit Kargu. Cet international était un redoutable buteur, le deuxième meilleur de l'histoire des Girondins. Il fut avec De Harder, Libar, Gallice et Swiatek un des leaders de l'équipe championne de France 1950.  

15 DECEMBRE

2001

Lors de l'entrée en lice des Girondins en Coupe de France, Pedro Miguel Pauleta fit parler la poudre. Il inscrivit un quadruplé face à Fréjus, club de CFA (0-6).

14 DECEMBRE

1991

Didier Sénac conduisait son équipe vers un précieux succès contre l'OGC Nice (2-1). Le capitaine bordelais prit une part prépondérante dans la réussite de l'objectif de la remontée en D1.  

13 DECEMBRE

1976

3 noms se dégageaient pour prendre la succession d'André Menaut, remercié deux jours auparavant : Couécou, Michelena ou Montes. Finalement, les dirigeants choisirent ce dernier, jeune retraité des terrains, qui allait connaître sa première expérience sur un banc.
 

12 DECEMBRE

2002

Dans les vestiaires du stade Constant Vanden Stock, Eduardo Costa et Christophe Dugarry échangèrent des coups de poing après l'élimination contre Anderlecht. Ce fut la dernière apparition du Lormontais sous le maillot marine et blanc. Ecoeuré, il partit à Birmingham quelques jours plus tard.  

11 DECEMBRE

1976

André Menaut était relevé de ses fonctions d'entraîneur des Girondins. Sortons de l'oubli celui qui fut le meilleur théoricien du football en France.

 10 DECEMBRE

1978

En déplacement au Parc des Princes, les Girondins s'imposèrent sur le score de 5 à 2. L'avant-centre bordelais Jacky Vergnes réalisa l'exploit de marquer un quadruplé.  

9 DECEMBRE

2008

Les Girondins étaient éliminés de la Ligue des champions après leur défaite à l'AS Roma (2-0). Laurent Blanc ne put que constater l'écart qui séparaient Bordeaux des meilleures équipes du Continent.

8 DECEMBRE

2013

En inscrivant un but contre le Lillois Enyeama, Landry N'Guemo sauvait le record d'invincibilité de Gaëtan Huard. Le portier bordelais reste dans l'histoire du championnat comme le gardien qui conserva sa cage inviolée le plus longtemps (1 176 minutes).  

7 DECEMBRE

1982

Bertus De Harder mourait victime d'une crise cardiaque, à l'âge de 62 ans. Celui qui fut surnommé "le Divin chauve" est communément considéré comme le meilleur footballeur étranger de l'histoire des Girondins.

6 DECEMBRE

1995

Zinedine Zidane inscrivait un but qui allait rester dans les mémoires. Sur le terrain du Betis Séville, il déclencha une frappe du gauche de 35 mètres qui loba le gardien adverse.  

5 DECEMBRE

2006

Stéphane Dalmat marquait son seul but sur le maillot des Girondins. Une magnifique frappe qui offrait une (inutile) victoire sur le terrain du PSV Eindhoven, en Ligue des champions.

4 DECEMBRE

1986

José Touré entrevoyait le bout du tunnel en participant pour la première fois à un entraînement collectif sous ses nouvelles couleurs bordelaises. Le "Brésilien" était-il vraiment de retour ?  

3 DECEMBRE

1986

Didier Couécou, directeur sportif, réussit un de ses plus beaux coups sur le marché des transferts. En allant chercher en Suisse Philippe Fargeon, il allait faire une acquisition essentielle pour la conquête du seul doublé de l'histoire des Girondins.
 

2 DECEMBRE 2007

Lors d'un derby de la Garonne échevelé, Wendel inscrivit un triplé mémorable (4-3). Ce Brésilien, arrivé comme un second choix, se révéla finalement être un cadre des équipes de Ricardo puis de Blanc.  

1er DECEMBRE

1958

Les dirigeants bordelais recrutaient leur bourreau marseillais, Gunnar Andersson. Le meilleur buteur de l'histoire de l'OM venait aider Bordeaux à retrouver la D1 et prouver qu'il était encore un attaquant efficace.