Gardien de but

 

         
Gardien puissant aux qualités athlétiques remarquables, Cédric Carrasso s'imposait dans sa surface. Auteur d'arrêts réflexes exceptionnels, il possédait également un bon jeu au pied. Régulier dans ses prestations en club, il ne s'affirma pas au niveau international.
         

 
           
NOM :   CARRASSO
Prénom :   Cédric
Né le :   30 décembre 1981 en Avignon (Vaucluse)
     
    Taille : 1,87 m
Poids : 87 kg
           

         
Au club de :   Juillet 2009 à Juin 2017
     
En provenance de :
  Toulouse FC (8 M€)
     
Club suivant :   Galatasaray SK
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  314
    -
Matches :   Buts :
     
         

 

Formé à l'Olympique de Marseille où il fit ses classes dès l'âge de 11 ans, Cédric Carrasso franchit les étapes à son rythme pour prendre la lourde succession de Fabien Barthez et d'exploser lors de la saison 2006-2007. Mais une blessure au tendon d'Achille en août 2017, à l'entraînement, l'empêcha de poursuivre sa progression, offrant une occasion en or à son remplaçant, Steeve Mandanda, de s'imposer.

 

Poussé vers la sortie, Cédric Carrasso signa à Toulouse où il accomplit une brillante saison sous les ordres d'Elie Baup. Il fut récompensé par une convocation chez les Bleus, comme troisième gardien. Les dirigeants bordelais le recrutèrent pour prendre la relève d'Ulrich Ramé, qui prit du recul après le titre de champion de France 2009.

 

Il fut d'abord accueilli fraîchement par les supporters car il venait remplacer une légende et car il était issu du club honni. Mais durant six saisons, Carrasse s'épanouit du côté du Haillan et devint capitaine des marine et blanc. Forfait pour la Coupe du Monde 2010 à cause d'une blessure à la cuisse, il honora sa seule sélection, sous les ordres de son ancien entraîneur Laurent Blanc, lors d'un match amical en Pologne (0-1) en 2011.

 

Après le passage compliqué de Tigana comme entraîneur, il devint un des relais de Francis Gillot, avec qui il s'entendit très bien. D'ailleurs, ce fut avec l'entraîneur nordiste qu'il remporta son seul trophée : la Coupe de France en 2013. Mais une rupture des ligaments croisés, à Nantes, en janvier 2016, amorça son déclin. Revenu dans les cages bordelaises, il se blessa à nouveau au genou en novembre 2016.

 

A force de courage, il regagna sa place de titulaire mais, malgré sa volonté de rester, le club officialisa en mai 2017 son départ. Dans une lettre ouverte, il exprima sa frustration et sa tristesse de quitter les Girondins, fier lui le Marseillais d'avoir été élevé au rang de légende à Bordeaux. Il fut remplacé par Benoît Costil et partit à Galatasaray pour connaître une dernière expérience.

 

Les spécialistes s'accordent pour l'intégrer parmi les 5 meilleurs gardiens de l'histoire du club marine et blanc aux côtés d'André Gérard, Dominique Dropsy, Gaëtan Huard et Ulrich Ramé. Une référence !

 
 
International France A
1 sélection
 
         

 

La lettre ouverte de Cédric Carrasso

 

Après l'annonce par le club de son départ, Cédric Carrasso adressa sur les réseaux sociaux une lettre d'adieux émouvante et virulente.