Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Milieu relayeur gauche

         
Véritable trouvaille de Ricardo, Wendel fut un des meilleurs brésiliens passés par les Girondins. Doté d'une frappe de balle surpuissante, ce gaucher fit merveille dans son couloir. Il pouvait évoluer à tous les postes sur ce côté gauche. Travailleur, accrocheur, il disposait d'une belle technique lui permettant de distribuer des caviars à ses attaquants. Adroit sur coups de pied arrêtés, il débloqua nombre de situations.
         

 
           
NOM :   WENDEL
Prénom :   Geraldo
Né le :   8 avril 1982 à Mariano (Brésil)
     
    Taille : 1,83 m Poids : 74 kg
           

         
Au club de :  

Août 2006 à Août 2011

     
En provenance de :
  FC Santos (libre)
     
Club suivant :   Al-Ittihad (1,5 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  206
    45
Matches :   Buts :
     
         

Passé par des petits clubs brésiliens avant de tenter sa chance au Portugal, au Martimo Funchal, Wendel retourna au Brésil en 2005, au FC Santos.

 

Un plus tard, il retraversa l'Atlantique pour tenter à nouveau sa chance en Europe. Cette fois-ci, ce fut aux Girondins de Bordeaux, entraînés depuis une saison par son compatriote Ricardo. La présence du technicien brésilien fut un argument de poids pour sa venue en Gironde. En effet, l'ancien défenseur parisien avait sélectionné le jeune Wendel lors d'un tournoi pré-olympique en 2004. Dès ses premiers matches en L1, il démontra tout son talent, notamment de buteur avec son pied gauche fabuleux. Rapidement, il fut considéré comme l'un des meilleurs milieux gauche de France.

 

Tous les supporters girondins se souviennent de son fabuleux triplé lors d'un soir de mars 2008 contre le Paris SG. Durant la saison 2008-2009, il prit une part prépondérante dans l'obtention du doublé championnat-coupe de la Ligue. La saison post-titre confirma son importance dans le collectif bordelais. Auteur de 15 buts sur cet exercice, il ne put néanmoins empêcher le fiasco de la seconde partie de saison.

 

Lors de sa dernière saison en Gironde, il baissa de niveau, marquant moins et ne semblant plus trop à l'aise dans le dispositif de Francis Gillot, le nouvel entraîneur.  Ses relations avec le président Triaud se tendirent également, le joueur refusant de prolonger son contrat. Aussi, lorsqu'il arriva à un an de la fin de son engagement avec les Girondins, il vit les portes grandes ouvertes devant lui. Désireux de signer un dernier bon contrat à 29 ans, il s'engagea avec le club saoudien d'Al-Ittihad.

 
 

International Brésil Olympiques

6 sélections
 
         

 

Un choix par défaut...

 

Sur les traces de joueurs cotés comme Daniel Carvalho (CSKA Moscou), Néné (Alavès), ou Renato (Flamengo) pour renforcer le côté gauche du milieu de terrain, les dirigeants bordelais se heurtèrent à des exigences financières inaccessibles.

 

Alors l'entraîneur bordelais Ricardo orienta ses dirigeants sur la piste d'un milieu de terrain de Santos qu'il connaissait bien pour l'avoir côtoyé au sein de la sélection olympique brésilienne qu'il manageait en 2004.

 

L'affaire fut bouclée très rapidement. Le Brésilien qui appartenait en multipropriété à Cruzeiro, à son agent et à un avocat, s'engagea pour 4 ans avec un salaire estimé à 80 000 euros par mois. Le joueur reconnut que la proposition bordelaise était une aubaine pour lui, "le contrat de sa vie".

 

Les observateurs et les supporters bordelais furent déçus de ce recrutement qui les laissait perplexes. Mais très rapidement, le sérieux, la qualité du pied gauche et l'activité de Wendel firent taire les critiques.

 

Une excellente pioche, à l'instar de celle de Fernando, un an plus tôt.