André MENAUT

ETAT-CIVIL

Né le :   26 juin 1938
à :   Bordeaux (Gironde)
Nationalité :   Française
Décédé le :   15 juillet 2019

CARRIERE AUX GIRONDINS

Arrivé sur le banc le :  

Février 1974

En provenance de :  

Adjoint, Girondins de Bordeaux

A remplacé :  

Pierre Phelipon

     
A quitté le banc le :  

Décembre 1976

Remplacé par :  

Christian Montes

Conditions de son départ :  

Licenciement

     
Poste suivant :  

AS Libourne

     

SUR LE BANC DES GIRONDINS

Professeur d'éducation physique, André Menaut joua l'intégralité de sa carrière de footballeur dans les rangs des Coqs Rouges bordelais. Au terme de cette honnête carrière chez les amateurs, il fit ses armes sur le banc de son club de toujours. En 1971, il rejoignit les EF Bergerac qu'il fit monter en D3.

 

Ce ne fut qu'en 1973 qu'il prit la direction des Girondins de Bordeaux. Chargé de la préparation physique des pros coachés alors par Pierre Phelipon et des amateurs, il supervisait également la formation des jeunes.

 

En février 1974, confrontés à une crise de résultats, les dirigeants bordelais licencièrent l'ancien entraîneur du PSG et installèrent son adjoint à la tête des professionnels. Sous sa conduite, les Girondins effectuèrent une belle remontée au classement. Ils terminèrent 14ème du classement en 1973/1974, 12ème en 1974/1975 puis 10ème en 1975/1976.

 

Mais les Marine et Blanc retombèrent aussi rapidement dans leurs travers. A la mi-décembre 1976, Menaut fut renvoyé par les dirigeants bordelais et refusa de reprendre son poste de préparateur physique. Il céda sa place à Christian Montes et attendit la saison suivante pour rebondir chez le voisin libournais.

 

Dans la sous-préfecture de la Gironde, il accomplit des miracles, menant les Pingouins jusqu'en Deuxième division de 1980 à 1984. Il réalisa le même exploit avec Saint-Seurin qu'il conduit également en D2. Il termina de servir le football à Trélissac, puis à Libourne-Saint-Seurin où il prit la succession de Jean-Marc Furlan.

 

Sorti major du stage d'entraîneur en 1975,  il était considéré comme un entraîneur aux méthodes révolutionnaires, un des rares penseurs du football français. Devenu doyen de l'université de sports de Bordeaux, il était un précurseur avec une approche très différente de celle de ses confrères. La méthode Menaut qui inspira également au milieu des années 70 Stefan Kovacs, sélectionneur de l'équipe de France, reposait sur une préparation physique de qualité, millimétrée, calculée.

Mais André Menaut était surtout un théoricien du football. Pour lui, la recherche du résultat ne pouvait suffire. Le football devait apporter des émotions, du sens. Il accordait énormément d'importance à la psychologie du sportif.

 

Constamment en recherche, il était hyper cultivé. Il regrettait de n'être ni reconnu par le milieu universitaire ni par le milieu du football. Néanmoins il inspira des années plus tard un entraîneur comme Jean-Marc Furlan, qu'il avait fait venir aux Girondins de son club de Vélines. L'actuel entraîneur de l'AJ Auxerre tente de prolonger son héritage.

 

STATISTIQUES AVEC LES GIRONDINS

toutes compétitions confondues

114
matches

 

1.36
point par match