Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

   
   
   
   
 

AVRIL

     

 

 
 

 

   

15 AVRIL

1967

Carlos Ruiter enlevait une belle épine du pied aux Girondins, menés à domicile face au TFC, en égalisant à la 77e. L'attaquant brésilien reste comme l'un des meilleurs joueurs auriverde de l'histoire du club. Un joueur très apprécié des supporters même si son palmarès fut désespérément vierge...

14 AVRIL

1990

Les Girondins se déplaçaient en leader à Marseille pour un match au sommet. Au plus fort de sa rivalité avec Bernard Tapie, Claude Bez se présenta au Vélodrome au volant de sa Cadillac désireux de montrer sa volonté de ne rien céder au patron marseillais. Ce fut son baroud d'honneur...  

13 AVRIL

1982

Les Girondins concédaient face à Lens une défaite qui les privait du titre de champion. Dans le couloir de Lescure, des incidents éclatèrent. Dragan Pantelic fut accusé d'avoir frappé l'arbitre de touche. Malgré ses dénégations, le fantasque gardien yougoslave fut suspendu 1 an...

12 AVRIL

1972

Philippe Bergeroo effectuait ses débuts dans les cages bordelaises face à l'AS Saint-Etienne (0-2). Âgé de 18 ans, le jeune portier basque débutait une longue et belle carrière qui le mena à Lille puis Toulouse.  

11 AVRIL

1987

Alain Giresse revenait à Bordeaux pour la 1ère fois depuis son départ tumultueux à l'OM. Dans un match au sommet, décisif pour le titre 1987, le Petit Prince de Lescure fut soumis à un régime particulier de la part de son ex-coéquipier, Gernot Rohr...

10 AVRIL

1985

La sortie prématurée sur blessure de René Girard, à la demi-heure de jeu, impacta fortement le résultat de la 1/2 finale aller de la C1, Juventus-Bordeaux (3-0). Elément essentiel au milieu d'un effectif constellé de stars, le Gardois fut de tous les succès de l'ère Bez.  

9 AVRIL

1957

Le divorce entre les dirigeants bordelais et André Gérard, entraîneur depuis 10 ans, était consommé. Englués en D2, les Girondins tournaient la page avec un serviteur du club, gardien de but vainqueur de la Coupe de France 1941, puis architecte du titre de 1950. Santiago Urtizberea assurait l'intérim.

8 AVRIL

1986

Thierry Tusseau annonçait à l'issue d'un Nantes-Bordeaux qu'il allait rejoindre l'ambitieux Matra Racing après la Coupe du monde. Gaucher à la technique sûre, le milieu international s'était rapidement adapté aux Girondins après son transfert controversé en 1983.  

7 AVRIL

1910

Jaime Mancisidor voyait le jour à Irun. Premier capitaine des Girondins à soulever un trophée majeur en 1941, le défenseur espagnol fut avec ses compatriotes Diaz, Urtizberea et Mateo à l'origine du développement du football de haut niveau à Bordeaux. Une légende du club.

6 AVRIL

2000

Sylvain Wiltord était placé en arrêt de travail par son médecin personnel. Sa blessure aux adducteurs n'était que diplomatique et marquait en fait le début d'un long bras de fer avec ses dirigeants pour obtenir son départ vers Arsenal au mercato estival, malgré un contrat de 4 ans avec les Girondins.  

5 AVRIL

1983

Christian Delachet gardait les buts des Girondins lors d'un sulfureux Bordeaux-Nantes (1/8 aller de la Coupe de France). S'il garda sa cage inviolée, ce gardien au gabarit atypique (1,72 m) se fit voler la vedette par son homologue nantais Bertrand-Demanes. Bordeaux ne put faire mieux qu'un 0-0 qui compromettait sa qualification pour le tour suivant.

4 AVRIL

1998

Jean-Pierre Papin débutait la finale de la Coupe de la Ligue sur le banc. Mais une blessure de Grenet précipita son entrée en jeu. Et JPP marqua de son empreinte cette première finale au Stade de France. A la 115', il inscrivit un beau coup franc mais les Girondins furent défaits aux tirs au but par le Paris SG.   

3 AVRIL

1985

Léonard Specht retrouvait l'équipe de France après 3 ans de disette. Sous le maillot bordelais, l'Alsacien enchaîna les prestations de haut niveau et il fut récompensé par ce retour en sélection. Mais il comprit très vite que le train bleu était passé et se consacra pleinement aux Girondins.

2 AVRIL

1996

Les Girondins remportaient un précieux succès au Slavia Prague (0-1). Omniprésent et impeccable de bout en bout de cette 1/2 finale aller, Philippe Lucas vivait ses dernières heures de footballeur professionnel avant d'entamer une carrière d'éducateur dévoué au club bordelais.  

1er AVRIL

1989

Dominique Dropsy dépossédait Dominique Baratelli de son record de matches disputés en D1 (594 matches), lors d'une rencontre face au Matra Racing. Le gardien bordelais portera son record à 596 matches avant d'être dépassé par Ettori (602) et Landreau (618).