Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   MANCISIDOR
Prénom :   Jaime
Né le :   7 avril 1910 à Irun (Espagne)
Décédé le :   ?
    Taille : 1,74 m Poids : 76 kg
           

         

Arrière latéral gauche

         
Arrière latéral gauche, Jaime Mancisidor excellait dans les duels. Dur sur l'homme, il était l'âme de la défense girondine. Ses interventions étaient toujours précises et salvatrices. Son sens du placement était également noté par les observateurs de l'époque. Enfin, il savait relancer le ballon proprement. Surnommé « le Pape », il était calme et serein.
         
 
 
 
 
         
         
Au club de :  

Octobre 1936 à Mars 1942

     
En provenance de :
  Real Union Club Irun
     
Club suivant :   Real Sociedad
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  -
    -
Matches :   Buts :
     
         

Intégrant à l'âge de 19 ans les rangs du Real Union Club d'Irun, club phare à l'époque d'Espagne, Jaime Mancisidor fut contraint de fuir la guerre civile espagnole.

 

L'ancien capitaine d'Irun arriva à Bordeaux en 1936 précédant son mentor Benito Diaz et son coéquipier Santiago Urtizberea. En 1937, au sein d'une équipe constituée de joueurs comme André Gérard, Roger Catherineau ou Pierre-Michel Miramon, il remporta le Challenge Jules-Rimet (champion de France amateurs), occasion de s'affirmer aux yeux de la France du football.

 

Désigné capitaine à partir de 1939, il rayonna sur une formation qui enchantèrent les spectateurs bordelais malgré un classement moyen en Deuxième division. Avec le début de la seconde guerre mondiale, les compétitions furent mises au second plan. Les Girondins remportèrent des succès probants comme la Coupe de France en 1941, malgré l'absence de joueurs prisonniers des Allemands. Une première historique ! Mancisidor fut le premier capitaine des Girondins à soulever un trophée professionnel. Malgré l'intérêt réitéré maintes fois du Real Madrid, ce joueur considéré comme le meilleur arrière de France resta fidèle à Bordeaux.

 

Mais l'envie de retourner au pays fut bientôt le plus fort. Il disputa son dernier match sous les couleurs girondines en mars 1942, lors d'une demi-finale de Coupe de France, perdue contre le Red Star. Il signa à la Real Sociedad pour des raisons familiales, facilement compréhensibles en cette période de conflit mondial. Son départ fut considéré comme une vraie perte car il peut être considéré comme l'un des plus grands défenseurs de l'histoire des Girondins.

 

 

Son départ des Girondins en mars 1942

 

Personnage incontournable sur et en dehors du terrain, Jaime Mancisidor quitta les Girondins en mars 1942. Une lourde perte pour le club qui voyait partir un de ses meilleurs joueurs...

 

Article de Paris-Soir, 17 février 1942

 

 

 

De gauche à droite : Mancisidor, Mateo et Urtizberea