Arrière latéral gauche

Arrière latéral droit

         
Raymond Domenech appartenait à la catégorie des défenseurs physiques. Longtemps une réputation de « casseur », qu'il entretenait volontairement, fut accolée à son nom. Mais il pouvait montrer qu'il n'était pas qu'un arrière intraitable. À Bordeaux, il eut l'occasion par moment de prouver qu'il était un contre-attaquant rapide, dynamique et incisif.
         

 
           
NOM :   DOMENECH
Prénom :   Raymond
Né le :   24 janvier 1952 à Lyon (Rhône)
     
    Taille : 1,76 m Poids : 72 kg
           

         
Au club de :   Juillet 1982 à Juin 1984
     
En provenance de :
  Paris Saint-Germain FC
     
Club suivant :   FC Mulhouse
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  51
    3
Matches :   Buts :
     
         

Raymond Domenech débuta le football en pupilles à l'Olympique Lyonnais. Il resta dans le club rhodanien jusqu'à l'âge de 25 ans. Son club de toujours traversant de graves soucis financiers, il fut contraint de partir en septembre 1977 à Strasbourg. Il décrocha un titre de champion avec le club alsacien en 1979, avant de signer au PSG en 1981. Il ne resta qu'une seule saison dans la Capitale.

 

Il ralia la Gironde en juillet 1982. En concurrence avec Thouvenel, Bracci ou Rohr, il n'était pas un titulaire indiscutable mais entra dans la rotation imposée par Aimé Jacquet. Vice-champions en 1983, les Girondins décrochèrent le titre la saison suivante. Domenech joua les utilités, les arrivées de Battiston et de Tusseau réduisant sérieusement son temps de jeu. Mais le but qu'il marqua de la cuisse contre Bastia lors de l'avant-dernière journée (2-1) fut décisif dans l'obtention de ce premier titre bordelais depuis 1950.

 

Âgé de 32 ans, il donna à l'intersaison suivante une nouvelle orientation à sa carrière en acceptant le poste d'entraîneur-joueur au FC Mulhouse.

 
 
International France A
8 sélections
 
         

 

La mauvaise réputation

 

Chevelure noire et bouclée, regard sombre et moustache drue, Raymond Domenech se construisait un personnage de joueur méchant.

 

Sous le maillot lyonnais, il fut à bonne école avec des partenaires rugueux comme Jean Baeza. Puis sous les maillots de Strasbourg, du PSG et de Bordeaux, il continua à entretenir sa mauvaise réputation. Les sifflets et les quolibets étaient son quotidien sur les différents stades de Première division.

 

Dur sur l'homme, viril et provocateur, Raymond Domenech s'amusait des réactions qu'il inspirait.