MAI

     

 

 
 

 

   

15 MAI

1991

Alim Ben Mabrouk annonçait son départ, au lendemain de l'officialisation de la relégation administrative des Girondins. Le milieu défensif n'était resté qu'une seule saison à Bordeaux et n'entendait pas rejouer en D2.

14 MAI

1984

Les dirigeants bordelais officialisaient la signature pour 3 ans de Dominique Dropsy aux Girondins. Le gardien international quittait le RC Strasbourg après 11 ans passés en Alsace et venait prendre la place de Christian Delachet.  

13 MAI

2006

Fernando Menegazzo trompait Fabien Barthez à 2 minutes de la fin de Bordeaux-OM (1-1). Le Brésilien prolongeait l'invincibilité des Girondins face aux Phocéens et les privait, lors de cette dernière journée, d'une qualification européenne.

 12 MAI

1951

René Gallice honorait sa première et unique sélection en équipe de France à l'occasion d'un déplacement en Irlande du Nord (2-2). Ce héros de la guerre, homme de base des Girondins, connaissait à 32 ans une reconnaissance de ses qualités.  

11 MAI

2004

Pascal Feindouno confirmait son statut d'éternel bourreau du Paris SG en inscrivant un doublé face aux Parisiens, les privant définitivement du titre de champion (3-0). Le Guinéen était l"homme du match avec Ulrich Ramé, qui stoppa deux penalties.

10 MAI

2008

David Jemmali recevait une belle ovation de la part du public bordelais à l'issue de la réception de Sochaux. Comme Micoud, il avait appris la veille que son contrat avec les Girondins ne serait pas renouvelé, 11 ans après son arrivée.  

9 MAI

1984

Les Girondins fraîchement sacrés champions de France recevaient Southampton pour un match de gala à Lescure. Malgré la défaite face aux coéquipiers de Shilton (0-1), ce fut une occasion rêvée pour le public bordelais de communier avec ses joueurs.

 8 MAI

2011

Jean Tigana quittait son poste d'entraîneur des Girondins. La veille, quelques minutes après la lourde défaite des Girondins face à Sochaux (0-4), il expliquait sa décision par les insultes visant sa fille dans les tribunes de Lescure.  

7 MAI

1982

Alain Giresse était aligné... dans les buts des Girondins, sur la pelouse du FC Nantes. Pour protester contre la suspension pour un an de Dragan Pantelic, Claude Bez avait décidé de faire de son capitaine un gardien de fortune. Marius Trésor le suppléa à 60e, mais sans utiliser les mains...

6 MAI

1992

Jérôme Gnako disputait une finale de Coupe d'Europe sous le maillot de l'AS Monaco face au Werder de Brême. Formé aux Girondins, l'enfant de la cité du Grand-Parc, passé par Chanteclerc, n'eut jamais réellement sa chance sous le maillot marine et blanc. Un regret...  

5 MAI

1962

Salvador Artigas et ses hommes parvenaient après 2 ans passés en D2 à retrouver l'élite en battant Forbach (2-1). L'excellent travail du technicien catalan trouvait son couronnement avec cette accession et laissait entrevoir aux supporters de belles années.

4 MAI

1952

Joop De Kubber se démenait aux quatre coins du terrain de Colombes pour aider les Girondins à remporter une nouvelle Coupe de France. Mais les efforts du Néerlandais ne suffirent pas, l'OGC Nice de Carniglia était trop fort (5-3). Une des plus belles finales de l'histoire...  

3 MAI

1972

André Mérelle, bien qu'auteur d'une bonne prestation, ne pouvait endiguer les vagues niçoises (5-1). Le défenseur des Girondins, futur formateur confirmé, s'était également illustré lors de Mai 68 et l'instauration du contrat à temps.

2 MAI

1984

Dieter Müller délivrait les supporters bordelais en doublant le score sur la pelouse de Rennes. Le buteur allemand assurait la victoire (0-2) pour les Girondins qui obtenaient enfin leur 2ème titre de champion de France, le 1er de l'ère Bez.  

1er MAI

1992

Patrice Marquet inscrivait un doublé lors de la finale retour du championnat de France de D2, face à Valenciennes. Le milieu provençal apporta sa pierre à l'édifice dans l'obtention du seul titre de champion de France de D2 des Girondins.