Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Milieu offensif gauche

         
Milieu de terrain gauche, Jesper Olsen était capable de se transformer aussi bien en attaquant qui débordait et qui centrait, qu'en défenseur. Disposant d'une technique hors pair, il était très spectaculaire et très efficace. Ses dribbles pouvaient mettre dans le vent n'importe quel défenseur.
         

 
           
NOM :   OLSEN
Prénom :   Jesper
Né le :   20 mars 1961 à Fakse (Danemark)
     
    Taille : 1,68 m
Poids : 62 kg
           

         
Au club de :   Novembre 1988 à Juin 1990
     
En provenance de :
  Manchester United (1,3 M€)
     
Club suivant :   SM Caen
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  58
    3
Matches :   Buts :
     
         

Issu d'un petit club danois, le Naestved IF, Jesper Olsen quitta son pays natal à l'âge de 20 ans pour rejoindre l'Ajax Amsterdam. Làs-bas, il termina sa formation et joua notamment avec le génial Johan Cruyff, de retour des Etats-Unis. En 1982, avec l'ancien Ballon d'or, il participa à la transformation d'un penalty qui resta dans les mémoires (voir la vidéo). Il resta jusqu'en 1984 en Hollande et, à l'issue de l'Euro, s'engagea avec Manchester United où il accomplit une belle carrière, d'abord sous les ordres de Ron Atkinson puis d'Alex Ferguson.

 

En 1988, alors que le club mancunien lui proposait une prolongation de 2 ans de son contrat, il éprouva le besoin de rentrer quelques mois au Danemark avant de signer aux Girondins en novembre 1988. Sur les bords de la Garonne, il rejoignit une équipe ambitieuse, composée d'internationaux comme Tigana, Cantona, Ferreri, Stopyra, Allen ou Scifo. S'il fut tout de suite performant, il n'en était pas de même de tous ses illustres coéquipiers. Bordeaux finit la saison à une peu glorieuse 13ème, qui coûta sa place en cours d'exercice à Aimé Jacquet.

 

Mais avec Raymond Goethals aux manettes, les marine et blanc retrouvèrent des couleurs en 1989-1990. Jesper Olsen fut étincelant toute la saison dans son couloir gauche. Surnommé « moustique » par le Sorcier Belge, il combinait à merveille avec Bixente Lizarazu et Klaus Allofs. Bordeaux retrouva une place beaucoup plus en rapport avec son standing, la place de vice-champion derrière l'OM.

 

Mais durant l'été 1990, Bordeaux qui cherchait pour des raisons économiques à le vendre depuis plus d'un an, parvint à ses fins et accepta la proposition du SM Caen.  Il y retrouva Piet Den Boer, un de ses anciens partenaires bordelais privilégiés. Les bonnes relations entre les dirigeants des deux camps permettaient même de penser que cet accord s'inscrivait dans une opération plus vaste, et un probable transfert du jeune espoir caennais Fabrice Divert à Bordeaux ultérieurement. L'attaquant ne vint jamais en Gironde et le performant Olsen fut remplacé par Patrick Vervoort, international belge, qui souffrit de la comparaison... 

 
 
International Danemark A
48 sélections
 
         

 

Un sacré couloir gauche !

 

Formé à l'école de l'Ajax Amsterdam, Jesper Olsen apprit également beaucoup dans le championnat anglais. Aussi, sitôt ses premiers pas bordelais, les supporters des Girondins furent enthousiasmés par son engagement, son goût pour la lutte et pour l'impact physique.

 

Malgré un gabarit limité, il n'hésitait jamais à aller au combat même si ses qualités techniques de gaucher primaient. Son association avec le jeune Basque Bixente Lizarazu ne tarda pas à devenir un des points forts du jeu bordelais. Initiée par Didier Couécou, elle prit toute son ampleur grâce à l'apport tactique de Raymond Goethals. Il suffisait d'entendre l'admiration du Sorcier belge pour son couloir gauche à l'issue des rencontres pour comprendre son importance.

 

Bixente Lizarazu ne se prive d'ailleurs jamais de rappeler la complicité qui existait avec le Danois, une complicité qu'il retrouvera plus tard avec le génial Zinedine Zidane...