NOM :   ALLOFS
Prénom :   Klaus
Né le :   5 décembre 1956 à Gerresheim (RFA)
     
    Taille : 1,79 m Poids : 76 kg
           

         

Attaquant

 Ailier gauche

         
Attaquant de classe internationale, Klaus Allofs possédait un pied gauche fabuleux qui lui permit de délivrer un nombre incalculable de passes décisives et un nombre de buts impressionnant (7ème meilleur buteur de Bundesliga de tous les temps). Il avait le pouvoir de rendre son compère de l'attaque encore meilleur : les exemples de Papin et de Den Boer sont à cet égard significatifs !
         
         
Au club de :   Juillet 1989 à Juin 1990
     
En provenance de :
  Olympique de Marseille
     
Club suivant :   SV Werder Brême
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  41
    20
Matches :   Buts :
     
         


Ayant fait toute sa carrière jusqu'alors en Bundesliga, Klaus Allofs quitta l'Allemagne à plus de 30 ans. Il signa à l'Olympique de Marseille où il remporta un championnat de France et une Coupe de France, en deux ans. Il occupa un rôle prépondérant dans l'éclosion définitive d'un Jean-Pierre Papin, au même titre qu'Alain Giresse.

 

Malgré une participation décisive dans l'obtention de ce doublé coupe-championnat en 1989, il fut poussé vers la sortie par Bernard Tapie. En effet, l'Allemand connaissait des problèmes à un genou et le boss marseillais préféra s'en séparer. Transféré aux Girondins, dans le cadre d'un échange avec Alain Roche et Jean Tigana, il accomplit une saison remarquable.

 

Le duo qu'il formait avec Piet Den Boer, sous la houlette de Raymond Goethals, permit aux marine et blanc de terminer sur la deuxième marche du podium, derrière l'OM. Ce fut la dernière belle saison bordelaise de l'ère Bez et le début de la débâcle économique.

 

Allofs retourna alors finir sa carrière en Bundesliga, au Werder Brême avec qui il remporta la Coupe des Coupes 1992, face à l'AS Monaco.

 
 
International RFA A
56 sélections
 
         

Un joueur fini ?

 

Le 14 juillet 1989, après trois jours de négociations intenses, Klaus Allofs décidait de quitter Marseille et de rejoindre les Girondins de Bordeaux. Son arrivée en Gironde passait pour une contrepartie marseillaise après le recrutement conjugué de Tigana et de Roche par l'OM.

 

Le grand chef marseillais Bernard Tapie n'était pas fâché de se "débarrasser" de l'attaquant allemand qui pourtant avait accumulé les prestations de grande qualité sous le maillot phocéen (72 matches - 34 buts). Mais dans l'esprit du président marseillais, Allofs n'avait plus sa place au sein de l'équipe appelée à remporter la Ligue des champions.

L'âge du joueur (près de 33 ans), l'état de son genou (opéré lors de sa seconde saison marseillaise) n'incitaient pas les supporters girondins à l'optimisme...

 

Les faits vinrent les contredire et les enthousiasmer. L'attaquant allemand, sous la houlette de Goethals, trouva rapidement ses marques avec Piet Den Boer, Jean-Marc Ferreri et Jesper Olsen. Il ne resta qu'une seule saison, mais une belle saison !

 

Ayant l'opportunité de signer un contrat de 3 ans avec le Werder Brême, Klaus Allofs n'hésita pas à retourner en Bundesliga, gardant néanmoins des souvenirs mémorables de son unique saison aux Girondins.