Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   ALLEN
Prénom :   Clive
Né le :   20 mai 1962 à Stepney (Angleterre)
     
    Taille : 1,78 m Poids : 71 kg
           

         

Avant-centre

 

         
Avant-centre typiquement britannique, Clive Allen était un vrai chasseur de buts, capable de marquer sa quinzaine de buts au sein d'une équipe en difficulté, comme ce fut le cas à Bordeaux.
         
 
International Angleterre A
5 sélections
 
         
         
Au club de :   Juillet 1988 à Juin 1989
     
En provenance de :
  Tottenham Hotspur FC (1,1 M€)
     
Club suivant :   Manchester City (2,5 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  23
    14
Matches :   Buts :
     
         


Ils sont rares les clubs de Première division française à avoir été capables d'attirer dans leurs filets un international anglais... Ce fut donc un transfert choc quand Claude Bez annonça en 1988 qu'il avait trouvé un accord avec Clive Allen, attaquant anglais de grande qualité, élu joueur de l'année 1987 par les journalistes et les joueurs professionnels. C'était un rêve réalisé pour Didier Couécou, admirateur du football anglais. Certes l'international sortait d'une saison difficile avec Tottenham mais son recrutement montrait néanmoins l'ambition girondine.

 

Malheureusement pour lui, les Girondins effectuèrent avec lui leur pire saison depuis le début des années 80. Après de bons débuts, Clive Allen dut subir en novembre une opération de l'appendicite. Ce contretemps lui fit perdre le rythme. Mais malgré tout, l'attaquant anglais finit meilleur buteur de son équipe avec 13 buts en championnat. Son entente avec Eric Cantona commençait à devenir intéressante.

 

Mais la greffe n'avait pas réellement pris. Et plus encore, les soucis financiers commençaient à apparaître dans la comptabilité du club girondin. L'absence de qualification européenne à l'issue de cette saison 1988-1989 allait irrémédiablement entraîner le chaos et la chute de la présidence Bez quelques mois plus tard.

 

Alors qu'il lui restait deux ans de contrat, Clive Allen trouva un arrangement avec les dirigeants bordelais pour rejoindre le championnat anglais à Manchester City. Il laissa en Gironde l'image d'un homme attachant. Il passera ensuite par Chelsea et West Ham.

 

 

 

 

 

 

 

4 joueurs pour 2 places...

 

A la fin des années 1980, l'Arrêt Bosman n'existait pas encore. Les clubs français ne pouvaient aligner que 2 joueurs étrangers (puis 3) sur la feuille de match. Avec Clive Allen, Zoran Vujovic et Enzo Scifo, les Girondins possédaient trois étrangers de très bon niveau. Mais Aimé Jacquet ne pouvait pas les aligner ensemble.

 

Aussi, quand en novembre 1988, Bordeaux recruta le Danois de Manchester United, Jesper Olsen, l'entraîneur bordelais était confronté à un sacré casse-tête supplémentaire. Les soucis de santé d'Allen (appendicite) lui facilitèrent un temps son choix...

 

Quand il fut remplacé par Didier Couécou, en février 1989, le nouvel entraîneur commença par "sacrifier" Zoran Vujovic. L'avènement de Bixente Lizarazu au poste d'arrière latéral gauche rendit la présence du Yougoslave encore moins indispensable. Les Girondins le prêtèrent à l'AS Cannes en mars 1989 où il retrouva son frère jumeau.

 

Pour les derniers mois de compétition, Couécou dut faire son choix parmi 3 joueurs étrangers (Scifo, Allen et Olsen).

 

Au final, voici le bilan de la participation aux rencontres :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Olsen n'était pas qualifié pour jouer en Coupe d'Europe.

  Nb total de matches joués Nb de matches disputés par les Girondins % de participation
SCIFO 30
45
66,7 %
ALLEN 23
45
51,1 %
OLSEN 19
20 *
95 %
VUJOVIC 15
36
41,7 %