Avant-centre

         
Avant-centre très puissant, Piet Den Boer était le genre de joueur qui pesait sur une défense. Peu mobile, techniquement limité, il représentait un danger constant dans les 16 mètres, notamment dans le jeu aérien. Compte tenu de ses mensurations, il était très difficile à bouger et prenait fréquemment l'ascendant sur les défenseurs adverses. D'autre part, il n'hésitait à prêter main forte à ses défenseurs quand ils étaient ballottés.
         

 
           
NOM :   DEN BOER
Prénom :   Piet
Né le :   17 mars 1958 à Rotterdam (Pays-Bas)
     
    Taille : 1,90 m
Poids : 89 kg
           

         
Au club de :   Juillet 1989 à Juin 1990
     
En provenance de :
  FC Malines (1,25 MF)
     
Club suivant :   SM Caen
     
     
BILAN STATISTIQUE
  41
    18
Matches :   Buts :
     
         

Formé aux Pays-Bas, Piet Den Boer donna du relief à sa carrière, en 1982, en allant jouer au FC Malines pendant 7 ans. Il participa à l'avènement de ce club au niveau national, en marquant en finale de la Coupe de Belgique en 1987. Sur la scène européenne, le FC Malines remporta la Coupe des Coupes en 1988, face à l'Ajax Amsterdam, grâce à un nouveau but décisif de Den Boer.

 

Quand Raymond Goethals revint sur le banc des Girondins en 1989, il demanda à Claude Bez et à Didier Couécou de faire signer le géant néerlandais. Les supporters bordelais étaient plus circonspects, se souvenant du passage médiocre de Uwe Reinders. Mais Den Boer fit rapidement le bonheur de ses employeurs, même s'il ne resta qu'une seule saison avec un bilan honorable (18 buts marqués en 41 matches). Son entente avec Jesper Olsen et Klaus Allofs fut une des clés de la réussite de cette saison au cours de laquelle Bordeaux termina vice-champion.

 

Piet Den Boer signa à Caen avant de retourner, deux ans plus tard, en Belgique. Son remplaçant à Bordeaux, Wim Kieft, ne parvint pas à le faire oublier.

 
         
Au club de :   Juillet 1989 à Juin 1990
     
En provenance de :
  FC Malines
     
Club suivant :   SM Caen
     
     
BILAN STATISTIQUE
  41
    18
Matches :   Buts :
     
         

Formé aux Pays-Bas, Piet Den Boer donna du relief à sa carrière, en 1982, en allant jouer au FC Malines pendant 7 ans. Il participa à l'avènement de ce club au niveau national, en marquant en finale de la Coupe de Belgique en 1987. Sur la scène européenne, le FC Malines remporta la Coupe des Coupes en 1988, face à l'Ajax Amsterdam, grâce à un nouveau but décisif de Den Boer.

 

Quand Raymond Goethals revint sur le banc des Girondins en 1989, il demanda à Claude Bez et à Didier Couécou de faire signer le géant néerlandais. Celui-ci ne resta qu'une seule saison avec un bilan honorable (18 buts marqués en 41 matches). Son entente avec Jesper Olsen et Klaus Allofs fut une des clés de la réussite de cette saison au cours de laquelle Bordeaux termina vice-champion.

 

Piet Den Boer signa à Caen avant de retourner, deux ans plus tard, en Belgique. Son remplaçant à Bordeaux, Wim Kieft, ne parviendra pas à le faire oublier.

 
         
Au club de :   Juillet 1989 à Juin 1990
     
En provenance de :
  FC Malines
     
Club suivant :   SM Caen
     
     
BILAN STATISTIQUE
  41
    18
Matches :   Buts :
     
         

Formé aux Pays-Bas, Piet Den Boer donna du relief à sa carrière, en 1982, en allant jouer au FC Malines pendant 7 ans. Il participa à l'avènement de ce club au niveau national, en marquant en finale de la Coupe de Belgique en 1987. Sur la scène européenne, le FC Malines remporta la Coupe des Coupes en 1988, face à l'Ajax Amsterdam, grâce à un nouveau but décisif de Den Boer.

 

Quand Raymond Goethals revint sur le banc des Girondins en 1989, il demanda à Claude Bez et à Didier Couécou de faire signer le géant néerlandais. Celui-ci ne resta qu'une seule saison avec un bilan honorable (18 buts marqués en 41 matches). Son entente avec Jesper Olsen et Klaus Allofs fut une des clés de la réussite de cette saison au cours de laquelle Bordeaux termina vice-champion.

 

Piet Den Boer signa à Caen avant de retourner, deux ans plus tard, en Belgique. Son remplaçant à Bordeaux, Wim Kieft, ne parviendra pas à le faire oublier.

 
 
 
 
 
         

 

Une recrue de choix

 

Quand Raymond Goethals retrouva les Girondins 9 ans après, il étudia la composition de son effectif. Avec le départ probable de Clive Allen il lui fallait un avant-centre efficace. Mais Didier Couécou lui fit comprendre que les finances bordelaises étaient loin d'être extensibles.

 

Alors, le Sorcier belge se souvint de ce grand attaquant du FC Malines qui lui causait de sacrés maux de tête quand il entraînait Anderlecht : Piet Den Boer.

 

Didier Couécou effectua alors les démarches auprès de ses homologues belges. Le buteur malinois devait encore un an à son club. Il obtint son bon de sortie pour la modique somme de 1,25 MF et la promesse de signer à l'étranger. 

 

Les Girondins venaient de réaliser un de leurs plus jolis coups sur le marché des transferts.