Arrière latéral gauche

Défenseur central

         
Arrière latéral sobre et rugueux, il était un équipier modèle. Grâce à ses grandes enjambées, il n'hésita pas à prendre son couloir, à revenir sur son pied droit. Il brilla dans les situations de contre-attaque. Ses grandes jambes le rendaient également difficile à passer en un contre un, maîtrisant à merveille la technique du tacle glissé.
         

 
           
NOM :   BRACCI
Prénom :   François
Né le :   31 octobre 1951 à Beinheim (Bas-Rhin)
     
    Taille : 1,85 m
Poids : 78 kg
           

 
International France A
 18 sélections
 
         
         
Au club de :   Juillet 1980 à Juin 1983
     
En provenance de :
  RC Strasbourg
     
Club suivant :   Olympique de Marseille
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  139
    6
Matches :   Buts :
     
         

Après des débuts de footballeur à l'US Rouet où il fut repére par Mario Zatelli, François Bracci commença sa carrière professionnelle au sein de l'Olympique de Marseille. Il y joua durant 11 ans avant de tenter une nouvelle aventure à Strasbourg. Mais après une seule saison (poussive) en Alsace, François Bracci arriva sur la pointe des pieds en Gironde. Mais sous la houlette de Jacquet, il accomplit trois saisons pleines aux Girondins et retrouva l'équipe de France. Mais en 1983, il décida de retourner à Marseille, attiré par la perspective d'encadrer les Minots.

 

En février 1987, il revint en Gironde, suite aux problèmes financiers rencontrés par son nouveau club, l'AS Béziers. Bénéficiant d'une dérogation, il joua avec la réserve bordelaise avant de raccrocher les crampons en juin 1987. Parallèlement à cette fin de carrière de joueur, il fit ses classes d'entraîneur au centre de formation bordelais  aux côtés de Ante Mladinic et de Philippe Goubet.

 

Il y demeura 4 ans, jusqu'à ce que la réorganisation du club par Jean-Didier Lange lui fut fatale. Il entama alors une longue carrière d'entraîneur sous d'autres cieux...

 

 

Une renaissance en Gironde

 

Après de nombreuses saisons passées sous le maillot olympien, François Bracci fit le choix en 1979 de rejoindre le nouveau champion de France, Strasbourg. En Alsace, il se heurta rapidement avec l'entraîneur Gilbert Gress qui le relégua assez souvent sur le banc. Son déclin était amorcé, son passé sous le maillot de l'équipe de France, un vieux souvenir.

 

Aussi quand, il eut la possibilité de quitter le Racing, il choisit les Girondins, de préférence au PSG également intéressé. Venu pour jouer libéro, il accepta d'être aligné sur le côté gauche de la défense girondine, après le recrutement de Marius Trésor.

 

D'abord boudé par les supporters bordelais qui lui reprochaient d'avoir fait partir le jeune espoir Domergue, François Bracci monta en puissance. A Bordeaux, il était en terrain connu avec Giresse et Lacombe croisés en sélection, Delachet, Trésor et Fernandez venus de Marseille. Lors de sa seconde saison, il retrouva même l'équipe de France à deux reprises, preuve de son retour au premier plan.