Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   FERNANDEZ
Prénom :   Jean
Né le :   8 octobre 1954 à Mostaganem (Algérie)
     
    Taille : 1,75 m Poids : 72 kg
           

         

Milieu défensif

         
Milieu de terrain défensif, il jouait en position de sentinelle et abattait un travail considérable dans l'entrejeu bordelais. Sa grinta et son impact physique, conjugués à l'activité des Girard, Tigana ou Van Straelen, permettaient notamment à Giresse d'être libéré de ces tâches défensives. Bourreau de travail, il était devenu un des rouages indispensables de l'équipe. En fait, les spécialistes s'apercevaient de son importance dans l'équipe quand il était absent.
         
         
Au club de :   Juillet 1980 à Juin 1982
     
En provenance de :
  Olympique de Marseille
     
Club suivant :   AS Cannes
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  85
    2
Matches :   Buts :
     
         

Né en Algérie, Jean Fernandez fut rapatrié dans l'Hérault à la fin de la Guerre d'Algérie, en 1962. Il fréquenta l'école de football de l'AS Béziers et gravit tous les échelons qui menaient à l'équipe première. Il signa son premier contrat professionnel avec le club héraultais et découvrit la Deuxième division. Ses bonnes prestations attirèrent les recruteurs de l'Olympique de Marseille qui le firent signer en 1975.

 

En fin de contrat en juin 1980, il quitta le club phocéen relégué en D2 et rejoignit les Girondins, la même année que Marius Trésor, René Girard, François Bracci et Aimé Jacquet.

 

Il réussit à s'imposer au poste de sentinelle et fut un des grands artisans de la bonne saison 1980-1981. Malgré l'arrivée de Jean Tigana durant l'été 1981, il continua à être fréquemment aligné par Aimé Jacquet.

 

Il quitte la Gironde après deux belles années, conscient que son temps de jeu allait diminuer. Mais sa future carrière d'entraîneur s'inspira fortement des concepts d'Aimé Jacquet. Son nom fut à plusieurs reprises évoqué pour venir entraîner les Girondins sans trouver de concrétisation.

 

 
 
International France Amateurs

25 sélections

International France B
1 sélection
         

 

Le porteur d'eau

 

Homme modeste et footballeur exemplaire, Jean Fernandez était considéré comme le poumon de l'équipe. A l'aise dans son rôle de travailleur de l'ombre, il faisait partie des joueurs indispensables pour une équipe.

 

A Marseille, après seulement deux mois passés en Troisième division, il remplaça un titulaire blessé et ne sortit plus jamais de l'équipe.

 

Quand l'OM chuta en Deuxième division, le Paris SG, conscient de l'importance de ce type de joueur dans un effectif, fut très proche de l'engager. Mais Aimé Jacquet et Didier Couécou furent les plus convaincants et lui offrirent un contrat de 4 ans, preuve de leur reconnaissance.

 

Sous le maillot bordelais, il parcourait des kilomètres et des kilomètres, permettant ainsi par son travail de l'ombre à ses partenaires plus prestigieux comme Giresse ou Tigana de briller.