Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   SANCHEZ
Prénom :   Christophe
Né le :   4 octobre 1972 à Montpellier (Hérault)
     
    Taille : 1,86 m Poids : 80 kg
           

         

Avant-centre

         
Avant-centre bon de tête, Christophe Sanchez ne parvint pas à faire une grande carrière, malgré les espoirs suscités.  
         
 
 
 
 
         
         
Au club de :  

Octobre 1999 à Juin 2003

     
En provenance de :
  FC Bologne (1,5 M€)
     
Club suivant :   AC Venezia 1907
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  52
    4
Matches :   Buts :
     
         

Formé au Montpellier HSC, Christophe Sanchez se bâtit une belle réputation de buteur dans l'Hérault. 3ème meilleur buteur de l'histoire de la Paillade, il signa en 1998 au FC Bologne. Mais il se rompit les ligaments croisés du genou dès le début de la saison. Pas idéal pour commencer une expérience à l'étranger. Il ne parvint jamais à trouver du temps de jeu en Italie.

 

Aussi, en octobre 1999, il rejoignit les Girondins de Bordeaux, récents champions de France. Doublure de Wiltord et Laslandes, il ne joua que quelques matches. En août 2000, il fut prêté à Saint-Etienne où il retrouva du temps de jeu (27 matches – 3 buts).

 

Au terme de la saison, il revint en Gironde et profita du départ de Christian et de la blessure de Dugarry pour jouer davantage. Il participa quelques minutes à la victoire en Coupe de la Ligue 2002. Il fut quasi transparent lors de sa dernière saison au club. En juillet 2003, il retourna en Italie jouer à Venise.

 

 

"Meilleur remplaçant"

 

Lors de la cérémonie des Oscars UNFP en 2002, Christophe Sanchez se vit attribuer par le comique Philippe Guillard le trophée du meilleur remplaçant. Cela reflétait bien son apport durant la saison 2001-2002...

 

Durant l'été 2002, désireux de changer de club, il ne pensait pouvoir trouver une porte de sortie. Des contacts très poussés avec Montpellier, son club formateur, furent même évoqués. Finalement, il demeura en Gironde où, pour sa dernière saison sous le maillot marine et blanc, il fut barré par Pauleta, Darcheville, Feindouno, Savio et Dugarry. Excusez du peu...