Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

Benito DIAZ IRAOLA

ETAT-CIVIL

Né le :   17 juillet 1898
à :   Saint-Sébastien (Espagne)
Nationalité :   Espagnole
Décédé le :   1er avril 1990

CARRIERE AUX GIRONDINS

Arrivé sur le banc le :  

Janvier 1937

En provenance de :  

Sans club

A remplacé :  

?

     
A quitté le banc le :  

1er juillet 1942

Remplacé par :  

Jean Mathieu

Conditions de son départ :  

Démission

     
Poste suivant :  

Real Sociedad

     

SUR LE BANC DES GIRONDINS

Grande figure du football espagnol et bordelais, Benito Diaz Iraola commença à taper dans un ballon dans sa ville natale de San Sebastian. Il prit fort logiquement une licence au sein de la Real Sociedad où il accomplit toute sa carrière de joueur.

 

Devenu entraîneur du club basque dans les années 30, il fuit le régime franquiste et fréquenta le camp de réfugiés de Gurs où il publia une petite annonce proposant ses services d'entraîneur : "Benito Diaz, ancien entraîneur du Real Sociedad San-Sebastian, réfugié à Hendaye, accepterait de s'occuper de la formation de cadets et minimes d'un club français". Raymond Brard, secrétaire général des Girondins, tenta le pari et lui confia les rênes de leur équipe première en janvier 1937.

 

Sous ses ordres, ils décrochèrent le titre de champion de France amateurs en mai 1937. Après quelques temps d'étude et d'hésitation, les dirigeants bordelais décidèrent d'opter pour le statut professionnel. C'est ainsi qu'ils renouvelèrent leur confiance à Diaz qui devint le premier entraîneur professionnel des Marine et Blanc.

 

Surnommé le « Sorcier basque », il fut à l'origine du vrai départ du football de haut niveau à Bordeaux. Précédé par Jaime Mancisidor, Santiago Urtizberrea (octobre 1936), il fit venir dans son équipe d'autres brillants joueurs espagnols comme Paco Mateo, José Arana et Salvador Artigas. Avec eux il écrivit les premières belles pages de l'histoire du club marine et blanc, remportant notamment une première Coupe de France en 1941.

 

Durant les 5 ans et demi passés en Gironde, Benito Diaz, plus que de remplir les premières lignes du palmarès, mit en place une méthode, une âme, comme se chargea de le rappeler le président Lhoste-Clos lors de son départ en juillet 1942.


En effet, désireux de rentrer dans son pays, il reprit les rênes de la Real Sociedad avant d'entraîner l'Atletico Madrid. Il connut également l'honneur d'occuper les fonctions de sélectionneur national. Il termina sa carrière de technicien comme responsable de l'école de formation des entraîneurs espagnols. 

 

Il fut remplacé durant quelques semaines par Jean Mathieu.

STATISTIQUES AVEC LES GIRONDINS

toutes compétitions confondues

123
matches

 

1.50
point par match

PALMARES

           

Vainqueur de la

Coupe de France

1941