Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   RAME
Prénom :   Ulrich
Né le :   19 septembre 1972 à Nantes (Loire-Atlantique)
     
    Taille : 1,87 m Poids : 85 kg
           

         

Gardien de but

         
Gardien de but sûr, Ulrich Ramé était sobre. Il dégageait beaucoup d'assurance et n'était pas du genre à en rajouter. Doté de réflexes impressionnants sur sa ligne, il travailla énormément les sorties aériennes afin d'atteindre le niveau international. Son professionnalisme lui permettait de s'imposer dans le groupe.
         
         
Au club de :  

Juillet 1997 à Juin 2011

     
En provenance de :
  SCO Angers
     
Club suivant :   CS Sedan-Ardennes
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  523
    -
Matches :   Buts :
     
         

Après des débuts à Challans, Ulrich Ramé joua dès l'âge de 16 ans en DH. Repéré par le SCO d'Angers, il travailla dur pour découvrir la D2. Auteur de belles prestations dans l'antichambre de la D1, il rejoignit les Girondins de Bordeaux en 1997 en qualité de doublure de Stanley Menzo, arrivé de Lierse. Mais les multiples erreurs de l'ancien gardien de l'Ajax Amsterdam conduisirent Guy Stéphan à installer dans les buts Ulrich Ramé, dès le mois de septembre.

 

Ce fut le début d'une longue histoire durant laquelle il devint un titulaire indéboulonnable dans la cage girondine. En 1999, avec Elie Baup, il remporta son premier titre de champion de France et fut élu meilleur gardien du championnat. Un bonheur n'arrivant jamais seul, il découvrit la même année l'équipe de France. En 2000, il participa à l'Euro comme 3ème gardien. Si le club commença à décliner, ce ne fut pas le cas d'Ulrich Ramé qui continua à briller et à sauver son club, comme en 2005, de la relégation.

 

Avec les arrivées de Ricardo puis de Laurent Blanc, Bordeaux retrouva de l'ambition. La victoire en coupe de la Ligue 2007 fut les prémisses du titre de champion remporté en 2009. Au lendemain du titre, Laurent Blanc décida de recruter le brillant gardien de Toulouse, Cédric Carrasso. Ulrich Ramé continua à jouer quelques matches, suite aux blessures récurrentes du désormais titulaire. Mais en 2011, toujours assoiffé de matches, il quitta la Gironde pour jouer deux saisons à Sedan.

 

Une fois les gants raccrochés, il suivit une formation pour obtenir le diplôme d'entraîneur professionnel et fut nommé directeur de la Performance aux Girondins en 2014. Sa reconversion subit un contretemps quand, en mars 2016, il fut appelé au chevet de l'équipe première pour remplacer Willy Sagnol, limogé. Il ne resta en fonction que quelques mois le temps de faire venir Jocelyn Gourvennec aux commandes de l'équipe.

 

Il prit alors une nouvelle fonction, celle de directeur technique des Girondins. Responsable de la cellule de recrutement, il géra également la section féminine du club marine et blanc. Depuis l'arrivée des actionnaires américains, il figure dans l'organigramme du club comme « Directeur des Opérations Football »... Considéré comme l'un des cinq meilleurs gardiens de l'histoire des Girondins, il est désormais une des seules cautions bordelaises du club. 

 
 

International France A

12 sélections
 
         

 

Son départ à Sedan

 

Dimanche 29 mai 2011, les Girondins recevaient Montpellier à Lescure. Cédric Carrasso eut l'élégance de laisser sa place à sa doublure Ulrich Ramé pour qu'il puisse disputer son 523ème sous le maillot bordelais.

 

Au club depuis 1997, l'ancien Angevin fit des adieux réussis aux supporters bordelais. Un passage de témoin symbolique eut lieu à la 56ème minute entre deux des plus grands portiers de l'histoire du club.

 

Mais Ramé, en fin de contrat avec Bordeaux, ne voulait pas pour autant raccrocher les crampons. Âgé de 38 ans, il chercha un nouveau challenge. Il n'hésita pas à s'engager avec Sedan (L2) pour remplacer Benoît Costil. Il signa pour un an avec une option pour année supplémentaire.

 

Il arrêta sa carrière à près de 40 ans...