Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Gardien de but

         
 
         

 
           
NOM :   SENCE
Prénom :   Philippe
Né le :   1er octobre 1962 à Hazebrouck (Nord)
     
    Taille : 1,78 m Poids : 73 kg
           

 
 
 
 
         
         
Au club de :  

Juillet 1988 à Juin 1993

     
En provenance de :
  Olympique d'Alès
     
Club suivant :   Nîmes Olympique
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  21
    -
Matches :   Buts :
     
         

Formé à l'INF Vichy, Philippe Sence débuta chez les professionnels au FC Rouen. Il poursuivit sa carrière à Alès où il atteignit les demi-finales de la Coupe de France en 1987 face... aux Girondins de Bordeaux. Les dirigeants du club bordelais cochèrent son nom sur une liste.

 

Quand, en 1988, Gilles Barragué dut  partir au service militaire, Didier Couécou chercha une nouvelle doublure à Dominique Dropsy et fit venir Philippe Sence à Bordeaux. Après sa première saison (4 matches), il fut prêté à Mulhouse pour disposer de temps de jeu, avant de revenir en Gironde à l'issue de la saison 1989-1990. Il ne joua que très rarement, restant dans un rôle de doublure de Bell puis de Huard.

 

Il quitta les Girondins en 1993 pour rejoindre Nîmes, Lionel Perez faisant le chemin inverse. À l'issue de sa carrière, il retrouva le chemin du Haillan pour occuper quelques années un poste d'entraîneur du centre de formation.

 

 

Relégué sur le banc

 

Arrivé à près de 26 ans à Bordeaux, Philippe Sence dut attendre encore près d'un an avant de pouvoir vivre ses débuts parmi l'élite, avec les Girondins.

 

Le 6 mai 1989, Didier Couécou, entraîneur bordelais par intérim, lança le Nordiste face à Cannes, pour suppléer l'inamovible Dominique Dropsy. Ce jour-là, un petit jeune faisait également ses débuts, à 17 ans : Christophe Dugarry.

 

Pour sa première, le gardien bordelais garda sa cage inviolée et se montra très autoritaire dans ses nombreuses sorties aériennes. Il espérait que cette titularisation était un signal pour la saison suivante, Dropsy étant sur la fin. Mais les dirigeants bordelais firent signer Bell pour occuper le poste de titulaire. Sence retourna sur le banc...