Défenseur central

         

Défenseur central rigoureux, Nisa Saveljic ne manquait pas pour autant de classe. Bon tacleur, il possédait un jeu de tête de haut niveau et une technique très correcte.

         

           
NOM :   SAVELJIC
Prénom :   Nisa
Né le :   27 mars 1970 à Podgorica (Monténégro)
     
    Taille : 1,87 m Poids : 82 kg
           

 
International Yougoslavie A
32 sélections
 
         
         
Au club de :  

Juillet 1997 à Juin 2001

     
En provenance de :
  Partizan Belgrade
     
Club suivant :   Partizan Belgrade (0,24 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  104
    3
Matches :   Buts :
     
         

Formé dans l'ancienne Yougoslavie, Nisa Saveljic débuta dans le club de Buducnost Podgorica, où furent formés notamment de grands joueurs comme Mijatovic et Savicevic. Il connut ses premiers succès dans le grand club de Belgrade, le Partizan. Champion de Yougoslavie à deux reprises, il intégra la sélection yougoslave.

 

Après neuf saisons passées dans son pays, en fin de contrat, il fut recruté par les Girondins de Bordeaux en 1997. Il s'affirma très rapidement comme un cadre de la défense bordelaise. Champion de France en 1999, il formait un duo très solide avec Hervé Alicarte, puis avec Kodjo Afanou. Très populaire auprès des supporters marine et blanc, il perdit sa place de titulaire avec le retour de Roche et l'avènement de Sommeil.

 

En février 2001, il fut à deux doigts de signer avec le club écossais de Motherwell, mais un problème de permis de travail bloqua son départ. Ce ne fut que partie remise et en mars 2001, il fut prêté à son ancien club du Partizan Belgrade, avant de quitter définitivement le club en juin. Il continua sa carrière à Sochaux, Bastia, Guingamp, Istres, avant de boucler la boucle au Partizan.

 

 

Resté proche des Girondins

 

Sous le maillot marine et blanc durant 4 saisons, Nisa Saveljic garda de nombreux liens avec Bordeaux et son club, une fois sa carrière terminée.

 

Résidant dans la capitale girondine durant une partie de son après-carrière, il y avait tissé un réseau d'amis. Avec Lilian Laslandes, ils ouvrirent une boîte de nuit dans le centre-ville.

 

Proche des Girondins, il lui arrivait de passer au Haillan, ne ratait aucun match d'anciens et accompagna même l'équipe féminine aux Etats-Unis lors d'une tournée.