Défenseur central

         
Défenseur central très athlétique, Kodjo Afanou était très à l'aise dans le un contre un, une fois réglé les problèmes de distance de marquage qu'il connaissait au début de sa carrière. En revanche, il pêchait parfois dans l'utilisation du ballon.
         

           
NOM :   AFANOU
Prénom :   Kodjo
Né le :   21 novembre 1977 à Lomé (Togo)
     
    Taille : 1,80 m Poids : 76 kg
           

 
International France Espoirs
8 sélections
 
         
         
Au club de :   Juillet 1993 à Juin 2003
    Janvier 2004 à Janvier 2006
En provenance de :
  Cenon Palmer
    Al-Ain FC (retour de prêt)
Club suivant :   Al-Ain FC (prêt)
    Fin de carrière
     
BILAN STATISTIQUE
         
  254
    5
Matches :   Buts :
     
         


Remarqué à Cenon par les recruteurs des Girondins, Kodjo Afanou intégra le centre de formation du Haillan et grimpa tous les échelons jusqu'à l'équipe première. Âgé de 18 ans, il fut lancé chez les pros par Slavo Muslin pour pallier les absences de Croci ou de Dogon.

 

Mais il dut attendre la saison 1997-1998 pour être véritablement installé dans l'équipe. L'année du titre, Elie Baup lui préféra le duo Alicarte-Saveljic. Néanmoins il participa amplement à cette conquête (19 matches de championnat). Les saisons suivantes, Kodjo s'affirma comme titulaire, successivement aux côtés de Roche, Sommeil ou Planus.

 

À la surprise générale, durant le mercato estival 2003, il demanda à être prêté dans les Emirats, à Al-Ain, afin de vivre dans un pays musulman et être en phase avec lui-même. Déçu par son expérience dans le Golfe malgré une victoire finale en Coupe d'Asie, il revint à Bordeaux en décembre 2003 mais ne joua que 5 matches en L1, ignoré par Michel Pavon. Reparti pour une nouvelle saison 2004-2005 en Gironde, il resta dans l'ombre de la charnière Planus-Kapsis. Sous la houlette de Ricardo, il retrouva du temps de jeu lors de la première partie de la saison 2005-2006.

 

Mais il résilia définitivement son contrat en janvier 2006 et mit sa carrière professionnelle entre parenthèses.  

 

Fin de carrière à 29 ans

 

Alors qu'il appartenait au cercle restreint des meilleurs défenseurs de L1, Kodjo Afanou avait déjà surpris les observateurs en demandant à être libéré de son contrat par les Girondins pour rejoindre le club émirati d'Al-Ain, en juillet 2003. Il entendait ainsi privilégier sa vie spirituelle.

 

De retour en Gironde 6 mois plus tard, le franco-Togolais décida de résilier définitivement son contrat avec le club bordelais en janvier 2006. Converti à l'Islam en 1997, il désirait recouvrer sa liberté et attendait des propositions de clubs avant de décider de l'avenir de sa carrière. Si des rumeurs d'intérêt émanant de clubs turcs circulèrent, Afanou resta finalement sur le bord de la touche et ne joua plus en professionnel.

 

Ricardo, l'entraîneur brésilien des Girondins, mit tout son poids dans la balance, parla beaucoup avec un joueur qu'il avait installé comme titulaire indiscutable. Rien n'y fit. Afanou décida de reprendre sa liberté, n'ayant plus la tête au football, ne se retrouvant plus dans ses valeurs. Il avait 29 ans.