Gardien de but

         
 
         

 
           
NOM :   PRIOR
Prénom :   Jérôme
Né le :   8 août 1995 à Toulon (Var)
     
    Taille : 1,84 m Poids : 88 kg
           

 
 
 
 
         
         
Au club de :  

Juillet 2012 à Juin 2019

     
En provenance de :
  AS Cannes
     
Club suivant :   US Valenciennes
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  42
    -
Matches :   Buts :
     
         

Formé à l'AS Cannes, Jérôme Prior poursuivit sa formation au Haillan en 2012. Accompagné par son ami Enzo Crivelli, repéré par le recruteur bordelais Franck Chaumin, il intégra directement le groupe de CFA à l'âge de 17 ans. Redescendant en juniors uniquement pour les matches de Gambardella, il remporta la finale de cette compétition en 2013. Un avenir radieux sous le maillot bordelais semblait se dessiner pour l'élément le plus prometteur, avec Sessi D'Almeida, des juniors.

 

C'était sans compter sur des problèmes de comportement. En janvier 2014, il fut suspendu 7 semaines suite à une expulsion pour insultes et coups de pieds dans l'abri du délégué. Un premier avertissement... Il se remit au travail en espérant qu'une chance de montrer l'étendue de son talent survienne. Désigné doublure de Carrasso au début de la saison 2015-2016, il débuta en L1 contre St-Etienne le 15 août.

 

Mais ce fut surtout la grave blessure de l'ancien portier marseillais en janvier 2016 qui le propulsa dans la cage bordelaise. Mais après deux rencontres et sept buts encaissés, les Girondins recrutèrent le gardien troyen Paul Bernardoni. Willy Sagnol titularisa alors sa nouvelle recrue qui ne convainc pas davantage. Lorsque Ulrich Ramé fut nommé à la tête de l'équipe en remplacement de Sagnol, Jérôme Prior retrouva sa place de titulaire jusqu'à la fin de la saison.

 

Lors de la saison 2016-2017, il retourna sur le banc quand Cédric Carrasso reprit la compétition. Ses rares apparitions ne firent toujours pas l'unanimité, pas plus que son comportement qui lui valurent d'être mis à l'écart à plusieurs reprises par le club.

 

Libéré de sa dernière année de contrat, il quitta les Girondins en juin 2019 et signa à Valenciennes.

 

 

Une bagarre qui fit du bruit

 

Le 10 février 2016, dans les vestiaires bordelais, à l'issue de l'élimination des Girondins face au FC Nantes (3-4), l'ambiance était houleuse.

 

Jérôme Prior et Lamine Sané en étaient venus aux mains. Les esprits s'étaient échauffés sur le terrain entre les deux hommes. Mécontent de sa défense, au retour aux vestiaires, dans les couloirs, le gardien de but hurla contre ses défenseurs qui l'avaient abandonné face aux attaquants nantais.

 

Dans le vestiaire, une bagarre se déclencha entre les deux mains, si violente qu'elle nécessita l'intervention de stadiers pour les séparer.

 

Les dirigeants bordelais jugèrent la situation assez grave pour les mettre à pied et publier un communiqué : "Suite à de graves incidents survenus dans le vestiaire après le match, Jérôme Prior et Lamine Sané ont été mis à pied sine die".

 

Cet événement démontrait les tensions latentes au sein du groupe. Prior avait déjà connu en janvier une altercation avec un membre du staff et Sané était entré en conflit avec Sagnol et avec ses dirigeants depuis plusieurs semaines.

 

Passé très, très près d'un licenciement, Jérôme Prior dut attendre le remplacement de Sagnol par Ulrich Ramé pour retrouver du temps de jeu en équipe première.