Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Gardien de but

 

         
Gardien longiligne, Paul Bernardoni possède toutes les qualités du portier moderne. A l'aise balle au pied, il brille également sur sa ligne, allant très vite au sol. Sa grande envergure lui permet également d'être à l'aise dans le jeu aérien. Considéré comme le meilleur gardien de sa génération, il dispose de tous les arguments techniques pour s'imposer au niveau international.
         

 
           
NOM :   BERNARDONI
Prénom :   Paul
Né le :   18 avril 1997 à Paris (Seine)
     
    Taille : 1,90 m
Poids : 78 kg
           

         
Au club de :   Janvier 2016 à Juillet 2020
     
En provenance de :
  ES Troyes AC (3 M€)
     
Club suivant :   SCO Angers (7,5 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  7
    -
Matches :   Buts :
     
         

 

Formé à Troyes, Paul Bernardoni débuta très jeune en Ligue 1 dans les rangs de son club formateur. Il se mit rapidement en évidence, démontrant des qualités remarquables pour son jeune âge.

 

A la recherche d'un gardien pour suppléer Cédric Carrasso, gravement blessé, Willy Sagnol jeta son dévolu sur le Champenois. Mais il trouva en Gironde un terrain miné, notamment avec un Jérôme Prior, gardien réserviste, peu décidé à laisser passer l'occasion de devenir titulaire. Il ne parvint donc pas à faire l'étalage de ses qualités prometteuses.

 

Prêté dans un premier temps, il s'engagea néanmoins définitivement avec les Girondins. Mais confronté au retour dans les cages de Carrasso, il fut relégué en troisième position dans la hiérarchie des gardiens bordelais. Ainsi il ne disputa aucune rencontre lors de la saison 2016-2017.

 

Désireux de jouer, il fut prêté à Clermont (2017-2018) puis à Nîmes (2018-2020).

 

Au final, il n'eut jamais réellement sa chance à Bordeaux, les dirigeants bordelais lui préférant un gardien expérimenté comme Benoît Costil. En juin 2020, il fut transféré au SCO d'Angers. Une clause prévoyant un intéressement des Girondins à d'éventuelles sélections en équipe de France A prouve que ce joueur est prometteur.

 
 
International France Espoirs
 
 
         

 

"Avec deux jeunes, ça peut vite devenir problématique"

 

Ainsi s'exprimait Gaëtan Huard après le recrutement comme gardien titulaire de Paul Bernardoni (18 ans) en janvier 2016.

 

L'ancien gardien des Girondins, s'il reconnaissait beaucoup de qualités à l'ancien Troyen, prévenait que l'attelage Bernardoni-Prior (20 ans) ne pourrait pas fonctionner. Il aurait été préférable qu'il soit associé à un gardien plus âgé, avec une carrière déjà bien aboutie.

 

La lutte intestine entre les deux portiers ne contribua pas à stabiliser l'équipe. Et les prestations des deux gardiens furent loin d'être satisfaisantes.