NOM :   MARCIO SANTOS
Prénom :    
Né le :   15 septembre 1969 à Sao Paulo (Brésil)
     
    Taille : 1,87 m Poids : 78 kg
           

         

Défenseur central

         
Physiquement très fort, à l'aise dans le jeu aérien, Marcio Santos possédait également une relance sûre. Il disposait d'un sens de l'anticipation remarquable. Très rapide, il était difficile à passer en un contre un. Son placement s'améliora au sein d'une défense hermétique (Croci, Sénac, Lizararu) qui permit à Huard de détenir le record d'invincibilité pour un gardien.
         
         
Au club de :  

Juillet 1992 à Juin 1994

     
En provenance de :
  Botafogo FR
     
Club suivant :   AC Fiorentina
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  63
    4
Matches :   Buts :
     
         

Marcio Santos débuta sa carrière au Brésil dans la formation de l'International de Porto Alegre avant de rejoindre Botafogo.

 

Les dirigeants bordelais vinrent le chercher pour participer à l'opération reconstruction conduite par Rolland Courbis. Après des débuts difficiles, ses excellentes prestations au sein du équipe jeune, composée de joueurs talentueux comme Zidane, Dugarry, Lizarazu ou Witschge, lui valurent de rejoindre la sélection brésilienne. Il poursuivit son apprentissage du football européen, découvrant lors de la saison 1993-1994 la Coupe d'Europe. Connaissant des problèmes physiques lors de cette saison, il fit partie néanmoins des 23 joueurs retenus pour participer à la Coupe du Monde. Destiné à être remplaçant au début du mondial américain, il dut sa titularisation par Carlos Alberto Parreira aux côtés d'Aldaïr, à la blessure de Ricardo lors du stage de préparation.

 

Sacré champion du Monde, il fut crédité d'un bon tournoi qui lui permit de quitter les Girondins et de signer à la Fiorentina. Il reste dans l'histoire des Girondins comme le seul joueur champion du Monde alors qu'il évoluait sous le maillot marine et blanc.

 
 

International Brésil A

44 sélections
 
         

 

Un joueur exemplaire

 

Arrivé du Brésil à l'âge de 23 ans, Marcio Santos ne connut que près peu de problèmes d'adaptation au football européen. Il ne ressentit pas la nostalgie de son pays.

 

Il fit preuve de beaucoup de professionnalisme durant son court séjour bordelais, décidé à accomplir une belle carrière. Quand il fut envoyé en réserve après une blessure, il ne traîna jamais des pieds et montra l'exemple aux jeunes même sur la pelouse de Galin.