Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   WITSCHGE
Prénom :   Richard
Né le :   20 septembre 1969 à Amsterdam (Pays-Bas)
     
    Taille : 1,84 m Poids : 77 kg
           

         

Milieu offensif gauche

         
Milieu de terrain gaucher, Richard Witschge possédait une technique raffinée. Formé à l'école de l'Ajax, il avait un sens tactique et une vision du jeu très développée. Faussement nonchalant, il faisait beaucoup de différences dans son couloir grâce à ses petits crochets et ses dédoublements avec Lizarazu notamment. Néanmoins ses entraîneurs lui reprochaient souvent de ne pas participer assez à l'effort collectif de récupération.
         
         
Au club de :  

Juillet 1993 à Juin 1996

     
En provenance de :
  FC Barcelone
     
Club suivant :   Ajax Amsterdam FC
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  111
    14
Matches :   Buts :
     
         

Formé dans la fabuleuse école de l'Ajax Amsterdam, Richard Witschge réalisa des débuts très prometteurs avec le grand club hollandais. Lancé en équipe première par Johan Cruyff à l'âge de 17 ans, il fut désigné meilleur joueur hollandais en 1989. Devenu international, il rejoignit Johan Cruyff, désormais entraîneur du FC Barcelone, en 1991. Il resta deux ans en Catalogne, où il remplit son armoire à trophées, mais connut des problèmes d'intégration.

 

Durant l'été 1993, en quête de davantage de temps de jeu, il signa aux Girondins de Bordeaux. Sous la houlette de Rolland Courbis, il accomplit des débuts prometteurs. Dans le couloir gauche, il illumina les soirées estivales et automnales du Parc Lescure. Mais des dissensions avec l'entraîneur virent le jour dans la deuxième partie de la saison, Courbis lui reprochant sa faible implication dans le collectif bordelais.

 

Quand le technicien marseillais quitta la Gironde, Richard Witschge fut soulagé, n'ayant pas hésité à demander sa tête au président Afflelou. Mais il n'eut pas un meilleur rendement avec le Portugais Toni aux commandes. En mars 1995, il fut prêté quatre mois aux Blackburn Rovers. De retour d'Angleterre en juin 1995 pour honorer les deux ans de contrat qui lui restait, il réalisa sa meilleure saison sous le maillot au Scapulaire. Inscrivant 10 buts, il conduisit sa formation en finale de la coupe de l'UEFA aux côtés des Zidane, Lizarazu ou Dugarry.

 

À l'issue de cette magnifique épopée, il retourna à l'Ajax Amsterdam en juin 1996.

 

International Pays-Bas A

31 sélections

 
         

 

Quand Courbis allume Witschge

 

Venu à Bordeaux sous l'insistance de Rolland Courbis, Richard Witschge eut maille à partir avec l'entraîneur bordelais. Celui-ci racontait dans France-Football, en juillet 1994 :

 

"Si je devais faire entraîneur avec quinze Witschge, je changerais de métier. Car, pour la première fois, je pourrais perdre mon sang-froid. (...) Malheureusement, je n'ai pas pu le juger sur ses qualités d'homme. Or, à l'usage, j'ai découvert que c'était un enfant gâté, qu'il n'avait aucune notion de l'argent. (...) Il se bat les c... du côté difficile de son métier. Or, dans le football, il faut souffrir. Pour lui, la récupération du ballon, c'est le boulot des collègues. Lui est tellement fort, il pèse tellement sur le jeu, il fait tellement d'exploits... Alors, bien sûr, il est souvent resté sur le banc, et quand il a joué, nous avons perdu quasiment à tous les coups. Alors, il a dit partout que pour cette saison ce serait lui ou Courbis... Il a gagné. C'est sa seule victoire de la saison ! Nous verrons ce qu'en fera Toni. Et j'attends avec curiosité la si grande saison que doit accomplir Witschge.". Fermez le banc !