Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

           
NOM :   KOURICHI
Prénom :   Nourredine
Né le :   12 avril 1954 à Ostricourt (Nord)
     
    Taille : 1,92 m Poids : 81 kg
           

         

Défenseur central

         
Défenseur central très athlétique, Nourredine Kourichi fut choisi par Aimé Jacquet pour améliorer le jeu de tête de son équipe. Stoppeur très rigoureux et agressif, il était le spécialiste des tacles appuyés.
         
         
Au club de :   Juillet 1981 à Juin 1982
     
En provenance de :
  US Valenciennes
     
Club suivant :   Lille OSC
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  29
    1
Matches :   Buts :
     
         

Révélé à Mantes-la-Jolie, Nourreddine Kourichi débuta dans le football professionnel à Valenciennes. Arrivé comme stagiaire, il signa en 1977 son premier contrat. Il resta dans le Nord jusqu'en 1981.

 

Désireux de muscler leur défense, les dirigeants girondins recrutèrent cet international algérien, également convoité par Metz ou le Chievo Vérone. Alors qu'il avait signé pour deux ans, il ne resta qu'une seule saison en Gironde. Il faut dire qu'il ne joua pas beaucoup, la concurrence étant rude dans le secteur défensif marine et blanc (Trésor, Rohr, Bracci).

 

Pas assez utilisé par Aimé Jacquet, il décida de revenir dans sa région d'origine et de signer au LOSC. Séduit par le discours lillois, il signa au LOSC avant de participer à la Coupe du Monde 1982.

 
 
International Algérie A
52 sélections
 
         

 

Une concurrence trop rude

 

Venu de Valenciennes où il était un titulaire indiscutable (66 matches de D1 sur ses 2 dernières saisons), Nourredine Kourichi connut de plus grandes difficultés à s'imposer en Gironde.

 

Il ne resta qu'une seule saison sous le maillot marine et blanc, ne disputant que 22 matches en championnat, loin derrière ses concurrents en défense centrale : Trésor (37 matches), Bracci (37 matches), Rohr (36 matches).

 

L'international algérien ne pouvait s'en satisfaire. L'annonce du recrutement de Specht, un autre défenseur central, précipita son départ. Placé sur la liste des transferts, il fut un temps convoité par Toulouse, mais choisit finalement le LOSC.