Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   AYACHE
Prénom :   William
Né le :   10 janvier 1961 à Alger (Algérie)
     
    Taille : 1,76 m Poids : 72 kg
           

         

Arrière latéral gauche

Arrière latéral droit

         
Défenseur latéral droit ou gauche, William Ayache était un latéral aux grandes qualités défensives. Sobre, simple dans le jeu, propre techniquement, il possédait également des qualités de relanceur, héritées de sa formation nantaise. Malheureusement des blessures à répétition contrarièrent une carrière qui s'annonçait plus prestigieuse.
         
         
Au club de :   Juillet 1989 à Novembre 1989
     
En provenance de :
  FC Nantes
     
Club suivant :   Montpellier HSC
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  1
    0
Matches :   Buts :
     
         


Formé au FC Nantes, William Ayache débuta en D1 avec les Canaris. Il y fit des premiers pas très prometteurs qui l'amenèrent jusqu'à l'équipe de France. Médaillé d'or à Los Angeles en 1984, il intégra les Bleus et participa à la Coupe du Monde 1986.

 

Il était temps de quitter le nid douillet de la Jonelière. Un passage au PSG, puis à l'Olympique de Marseille, et il retourna au FC Nantes après des expériences décevantes.

 

En 1989, il décida de quitter à nouveau Nantes et de signer aux Girondins. Il resta seulement 4 mois à Bordeaux, contraint de s'asseoir sur le banc de touche et d'observer l'émergence du jeune Bixente Lizarazu, lancé quelques mois plus tôt par Aimé Jacquet puis Didier Couécou. Il devenait insupportable pour lui de rester en tribunes ou de jouer avec l'équipe réserve. Aussi il poursuivit sa carrière à Montpellier, puis à Nice, Nîmes et Cannes.

 
 
International France A
20 sélections
 
         

 

Un international à Galin !

 

Recruté pour compenser le départ à la retraite de Gernot Rohr, William Ayache n'eut jamais sa chance avec Raymond Goethals qui aimait évoluer avec un groupe restreint. Envoyé à trois reprises jouer avec l'équipe réserve en D3, il fit le bonheur des spectateurs de Galin et de Thouars qui n'en revenaient pas de voir évoluer sous leurs yeux des joueurs aussi expérimentés que l'ex-Nantais. Sous les ordres de... Gernot Rohr, il côtoya des internationaux comme Manfred Kaltz, Bernard Genghini ou Dominique Dropsy.

 

Devant son mécontentement, le directeur sportif des Girondins Didier Couécou lui trouva une porte de sortie, sous la forme d'un prêt à Montpellier, en novembre 1989.

 

Il ne joua en tout et pour tout qu'une minute sous le maillot de l'équipe première, le 21 octobre 1989 contre Marseille, remplaçant à la fin du match Jean-Marc Ferreri.