Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   WILMOTS
Prénom :   Marc
Né le :   22 février 1969 à Dongelberg (Belgique)
     
    Taille : 1,84 m Poids : 86 kg
           

         

Milieu offensif

         
Surnommé le « taureau de Dongelberg », Marc Wilmots était un joueur puissant, combatif et généreux. Utilisé dans le couloir droit par Elie Baup, il fit les efforts demandés à ce poste mais n'y trouva pas son compte. Une explication supplémentaire de son retour précipité en Allemagne où il occupait une position plus axiale.
         
         
Au club de :  

Juillet 2000 à Juin 2001

     
En provenance de :
  FC Schalke 04 (3,5 M€)
     
Club suivant :   FC Schalke 04 (2 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  38
    11
Matches :   Buts :
     
         

Formé à Saint-Trond, Marc Wilmots fut un Standarman, c'est-à-dire un joueur du Standard de Liège. Après 5 ans passés au club, il rejoignit la Bundesliga et Schalke 04. En Allemagne, il trouva un championnat adapté à ses qualités physiques.

 

En 2000, il décida de donner une nouvelle orientation à sa carrière et rejoignit les Girondins de Bordeaux. Sous la conduite d'Elie Baup, il accomplit une saison pleine aux côtés des Pauleta, Dugarry, Laslandes et consorts.

 

Malheureusement, Bordeaux échoua à la 4ème place, à deux points de la qualification en Ligue des Champions. Wilmots repartit à Schalke 04 jouer la plus grande compétition continentale. Mais s'il ne resta qu'une seule saison en Gironde, l'ancien sélectionneur de la Belgique tomba littéralement amoureux de la région. Il réside en effet plusieurs fois par an dans sa maison de Saint-Aubin-de-Médoc, à moins de 10 km du Haillan.

 
 

International Belgique A

70 sélections
 
         

 

Frustré de son année bordelaise

 

Recruté pour 4 ans par les Girondins, Marc Wilmots ne resta finalement que 12 mois en Gironde.

 

La raison ? Des divergences tactiques avec Elie Baup. Recruté initialement pour occuper le poste d'attaquant de soutien au sein d'un 3-5-2, le Belge fut placé dans le couloir droit du milieu de terrain après deux défaites en match de préparation.

 

Acceptant de ce nouveau rôle pour le bien de l'équipe, il n'en ressentit pas moins de frustration. Conscient de ses lacunes en matière de vitesse et de dribbles, il aurait tant préféré jouer en soutien de Pauleta et de Dugarry.

 

Néanmoins, il quitta Bordeaux sans rancoeur envers les dirigeants et garda d'excellents souvenirs au niveau humain de son passage en Gironde. Il joua notamment un rôle majeur dans l'instauration d'une réelle discipline dans le groupe, en tenant la caisse des amendes avec Jérôme Bonnissel.