Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Meneur de jeu

         

Milieu de terrain offensif, Stéphane Ziani avait une belle technique individuelle. Quoique instable en matière de gestion de sa carrière, il était un élément régulier sur le rectangle vert. Il n'hésitait pas à courir beaucoup, disposant de réelles qualités d'endurance. Sa vision de jeu et ses accélérations, ses crochets courts et son sens du but le prédestinaient à une carrière plus aboutie.

         

 
           
NOM :   ZIANI
Prénom :   Stéphane
Né le :   9 décembre 1971 à Nantes (Loire-Atlantique)
     
    Taille : 1,67 m Poids : 63 kg
           

         
Au club de :  

Juillet 1996 à Juin 1997

   

Juillet 1999 à Juin 2000

En provenance de :
  Stade Rennais FC
    Deportivo La Corogne (7 M€)
Club suivant :   RC Lens (2,5 M€)
    FC Nantes (3 M€)
     
BILAN STATISTIQUE
         
  78
    11
Matches :   Buts :
     
         

Formé au FC Nantes, Stéphane Ziani débuta sa carrière professionnelle en 1991. Il porta ensuite les couleurs de Bastia puis de Rennes avant de rejoindre les Girondins de Bordeaux en juillet 1996.

 

Finaliste de la dernière Coupe de l'UEFA, Bordeaux était en pleine reconstruction quand Ziani déposa son baluchon en Gironde. Sous la houlette de Rolland Courbis, le petit meneur de jeu réalisa une saison pleine aux côtés de Johan Micoud, également nouveau venu sous le maillot au Scapulaire. Les Girondins terminèrent 4ème et perdirent en finale de la Coupe de la Ligue. Après une seule saison, perturbé par l'annonce du départ de Courbis, il quitta Bordeaux pour s'engager avec le RC Lens, désiré ardemment par l'entraîneur lensois, Daniel Leclercq. Bien lui en prit puisqu'il fut champion de France la saison suivante...

 

Mais l'histoire de Ziani à Bordeaux n'allait pas se limiter à cette seule saison. Sacrés champions de France quelques semaines plus tôt, les Girondins, et leur nouvel actionnaire M6, recrutèrent leur ancien milieu, parti à La Corogne. Il fit le voyage depuis la Galice avec Jérôme Bonnissel. Durant cette saison 1999-2000, Ziani n'occupa pas une place de titulaire indiscutable, devant partager son temps de jeu avec Corentin Martins, Johan Micoud étant indiscutable. Il joua néanmoins 32 rencontres toutes compétitions confondues, avant de retourner dans son club formateur en juin 2000.

 
 

International France Espoirs

5 sélections
 
         

 

Un baroudeur

 

Stéphane Ziani conduisit sa carrière en cherchant à chaque changement de club à améliorer sa situation financière et sportive. Il connut 11 changements de clubs en 15 ans de professionnalisme.

 

Quand il quitta Nantes en 1994, juste avant la saison du titre nantais, il avait bien compris que la concurrence était trop forte (N'Doram, Pedros, Karembeu,...) pour qu'il puisse s'exprimer.

 

Prêté à Bastia, il retourna quelques semaines à Nantes, avant de choisir Rennes, estimant une nouvelle fois que ses chances de jouer étaient plus grande chez les Rouge et Noir.

 

Mais les différents choix durant sa carrière s'expliquèrent par d'autres critères :

- découvrir un nouveau championnat (La Corogne, 1998)

- travailler avec un entraîneur (Courbis, 1996 et Baup, 1999)

- retrouver son club formateur (Nantes, 2000)