Milieu offensif

         
Milieu de terrain subtil, Momcilo Vukotic s'entendait à merveille avec Alain Giresse. Laissant la conduite du jeu au brillant meneur bordelais, il n'hésitait pas à s'exiler sur le côté gauche. Cible des défenseurs adverses, il était capable à tout moment d'un exploit. Mais malheureusement, il lui était aussi reproché de trop garder le ballon, de jouer par intermittence et de choisir ses matches. Pas fort physiquement, il sortait souvent vainqueur des duels. On avait l'impression qu'il n'avait rien, mais il avait tout...
         

 
           
NOM :   VUKOTIC
Prénom :   Momcilo
Né le :   2 juin 1950 à Belgrade (Serbie)
     
    Taille : 1,75 m Poids : 72 kg
           

         
Au club de :  

Juillet 1978 à Juin 1979

     
En provenance de :
  FK Partizan Belgrade
     
Club suivant :   FK Partizan Belgrade
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  39
    8
Matches :   Buts :
     
         

Homme d'un seul club en Yougoslavie, le Partizan Belgrade qu'il fréquenta dès l'âge de 12 ans, Momčilo Vukotic fut le capitaine du club serbe (500 matches - 210 buts) et de la sélection nationale. Celui qui était surnommé Moza était reconnu comme l'un des joueurs les plus respectés de Yougoslavie. Ante Mladinic, l'entraîneur du Partizan, futur formateur aux Girondins dans les années 80, affirmait : "Ce soir, j'aligne Moza et dix autres joueurs". A 28 ans, il obtint un droit de sortie du pays et s'engagea avec Bordeaux en 1978.

 

Ses premiers mois en Gironde furent remarquables, à tel point qu'il fut considéré à cette époque comme un des meilleurs joueurs étrangers porteurs du maillot au scapulaire. Si Bordeaux réalisa une saison médiocre, le Yougoslave accomplit un exercice de bonne facture (8 buts) même s'il baissa sacrément de niveau dans le deuxième partie. Mais son esprit était ailleurs.

 

Devant les difficultés rencontrées par son club de toujours, il décida de quitter l'Europe de l'Ouest et de rentrer en Yougoslavie aider le Partizan. Les dirigeants bordelais, quant à eux, virent l'occasion d'effectuer une bonne opération financière...

 
 

International Yougoslavie A

14 sélections
 
         

 

Un pré-contrat avec Nice

 

En attendant d'atteindre la barre des 28 ans (le 2 juin 1978), condition sine qua non pour quitter la Yougoslavie, Momcilo Vukotic signa un pré-contrat avec l'OGC Nice au cours de la saison 1977-1978.

 

Mais, à cette époque, les clubs ne pouvaient compter que deux joueurs étrangers. Or, Katalinski, qui devait initialement quitter Nice et laisser sa place à Vukotic, changea d'avis et demeura sur la Côte d'Azur avec Bjekovic. 

 

Dès lors, bien informé et à l'affût, Didier Couécou sauta sur l'occasion de recruter un international yougoslave. Il débarqua à Bordeaux le même jour que le nouvel entraîneur, Luis Carniglia.