Arrière latéral gauche

         
Ancien attaquant reconverti latéral gauche lors de sa formation aux Girondins, Benoît Trémoulinas fut souvent comparé à Bixente Lizarazu. S'il ne connut pas une carrière aussi riche que le Basque, notamment à cause d'un physique assez fragile, il possédait des qualités similaires : vitesse, percussion, apport offensif.
         

 
           
NOM :   TREMOULINAS
Prénom :   Benoît
Né le :   28 décembre 1985 à Bordeaux (Gironde)
     
    Taille : 1,72 m Poids : 65 kg
           

         
Au club de :   Juillet 1994 à Juin 2013
     
En provenance de :
  US Lormont
     
Club suivant :   Dynamo Kiev (6,5 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  220
    7
Matches :   Buts :
     
         


Arrivé à l'âge de 8 ans et demi aux Girondins de Bordeaux, Benoît Trémoulinas franchit toutes les étapes avant d'arriver chez les professionnels. Mais il mit beaucoup de temps à atteindre la dernière marche. Longtemps capitaine de l'équipe réserve, il se vit refuser l'accès à l'équipe première. Ce ne fut qu'à plus de 21 ans qu'il disputa enfin sa première rencontre dans l'élite, contre Le Mans.

 

Sous la houlette de Laurent Blanc, il commença à se faire une place au soleil, jouant 20 matches toutes compétitions confondues, en 2007-2008. La saison suivante, malgré l'arrivée de l'Argentin Diego Placente, il s'installa comme titulaire indiscutable au sein de la défense bordelaise. Il remporta le doublé championnat-Coupe de la Ligue 2009.

 

En 2009-2010, il confirma son statut d'homme de base du onze type de Laurent Blanc. Après le départ de son mentor vers la sélection nationale, Trémoulinas continua à prouver qu'il était bel et bien l'un des meilleurs arrières latéraux de France, malgré les mauvais résultats de l'ère Tigana.

 

Avec Francis Gillot, il poursuivit sa belle carrière bordelaise, découvrit l'équipe de France et remporta une Coupe de France en 2013. Il est à ce jour le dernier international en date issu de la formation girondine.

 

Alors qu'il lui restait une année de contrat, il fut transféré au Dynamo Kiev en juillet 2013. Une expérience malheureuse pour le Réunionnais qui retourna en prêt à Saint-Etienne avant de poursuivre sa carrière au FC Séville. Il remporta une Ligue Europa en 2015 avec le club andalou.

 

Mais à 33 ans, il annonça l'arrêt de sa carrière professionnelle, près de 3 ans après son dernier match officiel. La faute à un genou gauche qui le fit souffrir durant toute sa carrière...

 
 
International France A
5 sélections
 
         

 

Satané genou gauche !

 

Fragilisé dès ses années girondines, le genou gauche de Benoît Tremoulinas lui causa des tourments durant l'essentiel de sa carrière professionnelle.

 

Les kinés bordelais, grâce à un travail spécifique, parvinrent à soulager le latéral gauche. Mais le passage au FC Séville et l'augmentation des charges de travail conjuguée au recours à des infiltrations eurent raison de son articulation. 

 

Après trois opérations, il annonça la mort dans l'âme mais conscient qu'il n'y avait pas d'autres solutions, la fin de sa carrière professionnelle. Son dernier match fut une demi-finale de Ligue Europa, contre le Shaktar Donetsk, le 5 mai 2016.

 

Malgré tous ces pépins physiques, Benoît Tremoulinas peut être considéré comme l'un des meilleurs latéraux gauches de l'histoire des Girondins...