Jean ROUREAU

ETAT-CIVIL

Né le :   3 octobre 1927 à Paris (Seine)
Décédé le :   11 juillet 1983
Nationalité :   Française
Profession :   Négociant en vin

FONCTION AUX GIRONDINS

 

Président des Girondins de Bordeaux

de 1972 à 1978

 

SON HISTOIRE AVEC LES GIRONDINS

Négociant bien connu dans le milieu bordelais, Jean Roureau fut coopté à la présidence du directoire des Girondins de Bordeaux en 1970.

 

A cette fonction, il entra en conflit avec le président général du club, Emile Laurent. Le sujet de leur discorde fut notamment le contrat offert à Jean Gallice. Mais ce fut Roureau qui emporta le bras de fer et prit la présidence du club en 1972, soutenu par la mairie de Bordeaux. Pourtant il lui était souvent reproché de ne pas être un vrai bordelais... Il voulait également que la section football prenne son autonomie par rapport au club omnisport.

 

Devenu l'homme fort des Girondins, il mit de l'ordre dans les finances, rappela des anciens comme René Gallice ou Jean Swiatek. Le retour de Didier Couécou en 1974 comme joueur dans un premier temps puis comme directeur sportif fut également un choix judicieux, tout comme la montée en puissance d'un jeune trésorier, Claude Bez.

 

Jean Roureau se permit également de faire un coup d'éclat sur le marché des transferts en faisant venir Daniel Jeandupeux, le meilleur joueur suisse du moment. Ce fut d'ailleurs une exception car sa présidence se caractérisait plutôt par une rigueur de tous les instants, un manque  d'ambition et une absence de visée européenne. Il reste dans l'histoire des Girondins comme le président de la période la moins faste du club. Seule une Coupe Gambardella remportée par les juniors en 1976 figure à son palmarès.

 

Devenu vice-président de la Ligue Nationale de Football, il trouva la mort tragiquement dans un accident de la route en juillet 1983. Il avait au préalable, en août 1978, laissé sa place de président à Claude Bez qui, lui, voulait donner un nouveau souffle à un club à l'état végétatif. On connaît la suite et la belle période de domination bordelaise du début des années 80... 

PALMARES

           

Coupe Gambardella

1976