NOM :   JEANDUPEUX
Prénom :   Daniel
Né le :   7 février 1949 à Saint-Imier (Suisse)
     
    Taille : 1,80 m Poids : 70 kg
           

         

Ailier gauche

         
Attaquant racé, lucide et très efficace, Daniel Jeandupeux était un footballeur intelligent. Il s'intéressait beaucoup à l'aspect tactique du jeu. Il fut l'un des meilleurs joueurs étrangers qui aient jamais joué aux Girondins.
         
 

International Suisse A

34 sélections
 
         
         
Au club de :   Juillet 1975 à Juin 1979
     
En provenance de :
  FC Zürich
     
Club suivant :   FC Sion
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  81
    27
Matches :   Buts :
     
         

Meilleur buteur du championnat de Suisse en 1974, double champion de Suisse en 1974 et 1975, vainqueur de la coupe en 1973, Daniel Jeandupeux fut transféré aux Girondins en juillet 1975. Ses excellentes prestations du côté du FC Zürich avaient dépassé les frontières.

 

Il s'adapta très rapidement au championnat français. Associé au Danois Niels-Christian Holmström par André Menaut, il réalisa une première saison très correcte puisqu'il inscrivit 12 buts. Sa seconde saison fut plus aboutie avec 14 buts inscrits et une influence essentielle au sein du collectif marine et blanc.

 

Mais sa carrière fut brutalement interrompue lors d'un Bordeaux-Marseille en octobre 1977, quand il se fractura le tibia.

 

Même s'il continua à figurer dans l'effectif marine et blanc jusqu'en juin 1979, le Suisse ne se remit jamais de cette grave blessure et dut mettre fin à sa carrière professionnelle à l'âge de 30 ans. Il essaya néanmoins de rejouer à Sion en qualité d'entraîneur-joueur avant de rallier Zürich et d'entamer sa reconversion comme entraîneur.

 

 

"Un bruit sinistre"

 

Le 1er octobre 1977, les Girondins de Bordeaux accueillaient l'Olympique de Marseille pour le compte de la 10ème journée du championnat. Les Provençaux venaient de prendre l'avantage quand, à la 70ème minute, sur un tacle violent et non maîtrisé de l'attaquant phocéen Marc Berdoll, Daniel Jeandupeux fut victime d'une fracture ouverte du tibia en 6 endroits.

 

"Un bruit sinistre, rappelant celui d’une branche de bois sec que l’on casse", écrivit Jean Ménard, le journaliste de "Sud-Ouest" chargé de couvrir cette rencontre.

 

L'ailier gauche des Girondins et de la sélection suisse fut immédiatement transporté à l'hôpital Pellegrin. Il passa entre les mains du Professeur Geneste, l'ancien rugbyman international, chef de service au Tripode.

 

La saison du Suisse était terminée. Il n'était pas prêt de refouler un terrain...