Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   PEAN
Prénom :   Eric
Né le :   10 septembre 1963 à Alençon (Orne)
     
    Taille : 1,80 m Poids : 76 kg
           

         

Défenseur central

         
 
         
         
Au club de :  

Juillet 1987 à Juin 1989

     
En provenance de :
  Lille OSC
     
Club suivant :   SM Caen
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  64
    0
Matches :   Buts :
     
         
Formé au LOSC, Eric Péan joua durant 7 ans en équipe première. À l'occasion d'un match retour de quart de finale de Coupe de France au printemps 1987, il se mit en valeur face à la grande équipe de Bordeaux.
Arrivé en fin de contrat quelques mois plus tard, il s'engagea avec les Girondins qui sortaient d'une saison exceptionnelle (doublé coupe-championnat, demi-finale de Coupe d'Europe). Il peina à trouver sa place en défense centrale et surtout à faire oublier Patrick Battiston et Léonard Specht. Il réalisa néanmoins une saison correcte, terminant vice-champion de France en 1988 et jouant 33 matches toutes compétitions confondues.
La saison suivante fut beaucoup plus pénible pour les Girondins et pour Eric Péan. En crise de résultats et en difficultés financières, le club bordelais se sépara de son entraîneur Aimé Jacquet, en février 1989, et échoua à une piètre 13ème place. Même s'il joua 31 matches toutes compétitions confondues, Eric Péan ne parvint pas à confirmer les espoirs placés en lui et resta dans l'ombre de Didier Sénac et d'Alain Roche.
Las d'être considéré comme le 3ème homme, il quitta la Gironde et retrouva la Normandie en signant à Caen.
 
 
International France Espoirs
17 sélections
 
         

 

Quand Péan choisit Bordeaux...

 

Dès le mois d'avril 1987, le nom de Péan circulait dans les coulisses comme un renfort probable pour les Girondins. Convoité par Monaco, Nantes et le PSG, le défenseur lillois choisit les Girondins. Quand il s'engagea avec le club marine et blanc, le départ de Patrick Battiston n'était pas encore acquis. Toujours est-il que le natif d'Alençon avait fait un choix ferme et définitif.