Milieu offensif

         
Hâtivement comparé à Alain Giresse, Régis Castant était un petit meneur de jeu bien campé sur ses jambes et bon dribbleur. Mais ce fut l'aspect mental qui lui faisait, semble-t-il, défaut pour percer au plus haut niveau.
         

 
           
NOM :   CASTANT
Prénom :   Régis
Né le :   15 septembre 1973 à Créon (Gironde)
     
    Taille : 1,65 m Poids : 60 kg
           

 
 
 
 
         
         
Au club de :   Juillet 1988 à Juin 1996
     
En provenance de :
  Formé au club
     
Club suivant :   Trélissac FC
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  16
    2
Matches :   Buts :
     
         

Arrivé en pupilles aux Girondins de Bordeaux, Régis Castant ne saisit pas vraiment sa chance de s'imposer chez les professionnels. Il disputa une poignée de matches en Ligue 1, tous joués durant la saison 1995-1996.

 

Mais il orienta sa carrière vers des clubs de CFA, tels Trélissac, le Stade Bordelais ou Libourne-Saint-Seurin. Ce fut avec cette dernière formation qu'il connut ses plus belles heures, en Coupe de France. En 2002, il atteignit les quarts de finale, le club girondin éliminant Lille, Metz et Châteauroux avant de tomber contre Bastia, futur finaliste de l'épreuve.

 

La saison suivante, il participa à l'élimination de Lyon puis Le Mans avant d'être sorti par Rennes. Il poursuivit une carrière amateur loin des projecteurs de la L1.

 

 

Un manque de patience ?

 

Régis Castant était un cadre de l'équipe réserve quand Slavo Muslin fit appel à lui en équipe première. L'accumulation des matches pour un effectif sur la brèche depuis le mois de juillet et le début de la Coupe Intertoto offrait des perspectives aux jeunes pousses bordelaises.

 

Le meneur de jeu âgé de 22 ans n'eut malheureusement jamais l'occasion de signer un contrat professionnel. Il reconnut avoir été impatient et être, peut-être, parti trop tôt dans le monde amateur. Son tour serait peut-être venu comme pour ses compagnons de la réserve girondine, Jean-Yves De Blasiis ou Franck Histilloles...