Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

Stéphane MARTIN

ETAT-CIVIL

Né le :   13 janvier 1971
à :   Bordeaux (Gironde)
Nationalité :   Française
Profession :  

Banquier d'affaires

FONCTION AUX GIRONDINS

 

Président des Girondins de Bordeaux

de mars 2017 à novembre 2018

 

 

 

SON HISTOIRE AVEC LES GIRONDINS

Originaire du Bouscat, Stéphane Martin fit des études scientifiques avant de s'orienter vers la finance. Il fut recruté par de grandes banques d'affaires où il occupa les fonctions de trader. En 2010, il s'exila en Espagne, devenant responsable de salle de marchés au sein de la banque Santander, à Madrid.

 

Passionné des Girondins de Bordeaux, il continua de l'autre côté des Pyrénées à suivre les performances du club cher à son cœur. Désireux de se reconvertir et de quitter le monde de la banque, il rêvait en secret de se voir confier la présidence des Girondins. Il se rendit à Londres pour demander des conseils à un ancien collègue, Loïc Féry, président du FC Lorient, résident britannique. Il franchit le pas et envoya une candidature spontanée à Nicolas de Tavernost pour affirmer son envie de participer à la vie du club. Le président du directoire de M6, de passage à Madrid, le rencontra en avril 2016 et lui proposa un siège d'administrateur.

 

Continuant à se documenter sur le rôle de président d'un club de football, il fut nommé à la surprise générale en mars 2017 président délégué exécutif des Girondins de Bordeaux, en lieu et place d'un Jean-Louis Triaud usé, légèrement poussé vers la sortie par Nicolas de Tavernost.

 

Nommé essentiellement pour redresser les comptes, il préparait une vente à moyen terme le club, conformément à la volonté de M6. Il réussit dans son entreprise de racheter l'intégralité des droits du Brésilien Malcom avant de le revendre pour une somme record au FC Barcelone. Sur le plan sportif, il dut gérer la crise de résultats après le bon début de saison, une crise qui le poussa à licencier Jocelyn Gourvennec en janvier 2018.

 

Il fit un bon choix en faisant signer l'Uruguayen Gustavo Poyet qui amena les Girondins au tour préliminaire de la Ligue Europa grâce à une inespérée 6ème place en championnat. Son divorce avec Poyet fit également la une des journaux. Fin août, il n'hésita pas à le licencier après la sortie de l'entraîneur uruguayen le critiquant vertement en conférence de presse.

 

D'autre part, les rumeurs de vente du club par M6 devinrent de plus en plus insistantes. En novembre 2018, elles se concrétisèrent par l'achat du club par des investisseurs américains. Le fond de pension américain GACP décida de ne pas le conserver et nomma à sa place Frédéric Longuépée. « Un crève-coeur » pour cet amoureux des Girondins qui aura presque tout connu sous sa présidence...