Jean-Louis GASSET

ETAT-CIVIL

Né le :   9 décembre 1953
à :   Montpellier (Hérault)
Nationalité :   Française
     

CARRIERE AUX GIRONDINS

Arrivé sur le banc le :  

10 août 2020

En provenance de :  

Sans club

A remplacé :  

Paulo Sousa

     
A quitté le banc le :  

27 juillet 2021

Remplacé par :  

Vladimir Petkovic

Conditions de son départ :  

Séparation à l'amiable

     
Poste suivant :  

-

     

SUR LE BANC DES GIRONDINS

Milieu de terrain emblématique du Montpellier La Paillade de 1975 à 1985, Jean-Louis Gasset est le fils de Bernard, bras droit de Louis Nicollin.

 

Après une modeste carrière de joueur où il connut toute l'épopée du club héraultais, de la DH à la D1, il s'orienta vers le poste de formateur. A la tête du centre de formation montpelliérain, il participa à l'éclosion de nombreux talents. En 1993, il poursuivit sa carrière de technicien comme entraîneur adjoint de Gérard Gili. Mais lorsque celui-ci fut licencié pour mauvais résultats en novembre 1994, il quitta avec lui son club de toujours.

 

Après une expérience malheureuse à la fin de 1994 à l'OM, toujours dans le sillage de Gili, Jean-Louis Gasset retrouva le chemin de La Paillade. D'abord adjoint, il succéda à Michel Mézy en juin 1998 comme entraîneur principal. Ce fut une expérience de courte durée puisqu'il fut limogé par Louis Nicollin en novembre 1999. En septembre 2000, il fut appelé au chevet du SM Caen qu'il parvint à sauver de la relégation à l'avant-dernière journée.

 

Après ces expériences mi-figue, mi-raisin comme n°1, Jean-Louis Gasset retrouva, en 2001, un rôle d'adjoint au Paris SG, avec Luis Fernandez qu'il suivit à l'Espanyol Barcelone en 2003. Il accompagna Xavier Gravelaine dans sa difficile opération maintien avec Istres en janvier 2005.

 

Sans club depuis son limogeage istréen de septembre 2006, il devint l'adjoint de Laurent Blanc, quand ce dernier prit en main les destinées des Girondins en juin 2007. Bras droit du Champion du Monde avec lequel il joua à la toute fin de sa carrière montpelliéraine, il eut une importance cruciale dans les succès remportés sous l'ère Blanc.

 

Il le suivit en 2010 à la Fédération où il devint entraîneur adjoint des A jusqu'à la démission de Blanc en 2012. Entre 2013 et 2016, il exerça au Paris SG, toujours aux côtés du "Président".

 

Lorsque ce dernier fut licencié du PSG en 2016, Jean-Louis Gasset revint en janvier 2017, avec Ghislain Printant, sauver Montpellier de la relégation. Une fois cet objectif atteint, il quitta le MHSC et rebondit quelques mois plus tard à l'AS Saint-Etienne, d'abord comme adjoint, puis comme pompier de service.

 

Malgré d'excellents résultats, il décida de quitter le Forez en juin 2019 et de se retirer des terrains.

 

Mais à l'orée de la saison 2020-2021, lorsque le président bordelais Frédéric Longuepée cherchait un successeur à Paulo Sousa, Jean-Louis Gasset replongea et retrouva les Girondins à quelques jours de la reprise du championnat. Son second passage sur le banc bordelais fut loin d'être une réussite. Il détint un record peu enviable : 11 défaites en 13 matches de championnat. Mais il parvint à l'essentiel en sauvant les Girondins d'une descente en L2.

 

Avec l'arrivée de Gérard Lopez à la présidence du club bordelais en juillet 2021, Jean-Louis Gasset fut remercié et n'honora pas, à son grand désarroi, son ultime année de contrat. Il fut remplacé par le sélectionneur de la Suisse, tombeur des Bleus lors de l'Euro, Vladimir Petkovic.

STATISTIQUES AVEC LES GIRONDINS

toutes compétitions confondues

39
matches

 

1.15
point par match