Milieu relayeur

         
Joueur polyvalent, Jean-Philippe Durand était capable de jouer milieu de terrain défensif ou arrière latéral droit. Mais son poste de prédilection était milieu relayeur. Sa technique sûre lui permettait d'assurer le lien entre la défense et l'attaque. Il possédait des qualités d'endurance qui lui permettait de renouveler les efforts durant un match.
         

 
           
NOM :   DURAND
Prénom :   Jean-Philippe
Né le :   11 novembre 1960 à Lyon (Rhône)
     
    Taille : 1,77 m Poids : 71 kg
           

         
Au club de :   Juillet 1989 à Juin 1991
     
En provenance de :
  Toulouse FC
     
Club suivant :   Olympique de Marseille
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  72
    3
Matches :   Buts :
     
         

Venu au professionnalisme tardivement, Jean-Philippe Durand se révéla au sein du Toulouse FC. L'exploit toulousain contre le Naples de Maradona braqua les projecteurs sur ce joueur doué techniquement. Les recruteurs bordelais parvinrent à l'attirer en Gironde durant l'été 1989.

 

Sous la conduite de Raymond Goethals, il accomplit une saison de qualité. Avec Bernard Pardo à ses côtés, il fut un des principaux artisans de la deuxième place acquise en championnat. 

 

Sa seconde saison à Bordeaux fut moins aboutie. Aux côtés du jeune Didier Deschamps, venu remplacer Pardo parti à l'OM, il réalisa une bonne saison sur le plan individuel. Mais il fit aussi partie d'une équipe empêtrée dans les problèmes financiers du club.

 

Lorsque la relégation administrative fut prononcée, il signa à l'Olympique de Marseille. Il y remporta la Ligue des champions en 1993.

 
 
International France A
26 sélections
 
         

 

Une tête bien faite

 

Si Jean-Philippe Durand découvrit le football dans le petit club de Sathonais, il intégra les rangs de l'Olympique Lyonnais en 1972. Il fréquenta les différentes équipes du club mais n'y joua jamais en professionnel.

 

En effet, parallèlement au football, il poursuivit ses études jusqu'à l'université. Fréquentant l'IUT de Lyon, il dut partir pour Toulouse pour s'inscrire en maîtrise. Alors il prit une licence dans le club amateur de Toulouse-Fontaines qui évoluait en 4ème division.

 

Mais ses belles prestations aux Fontaines attirèrent les convoitises du voisin toulousain. Il s'engagea en qualité d'amateur au Toulouse FC. Rapidement, il intégra le groupe professionnel et dut mettre de côté ses études.