Milieu offensif gauche

 

         
Joueur de petit gabarit, possédant une belle frappe de balle du pied gauche, Serge Bourdoncle pouvait aussi bien jouer au milieu du terrain que sur l'aile. Rapide, il disposait d'une technique parfaite qui lui permettait d'organiser le jeu de son équipe.
         
 
           
NOM :   BOURDONCLE
Prénom :   Serge
Né le :   24 janvier 1936 à Milhars (Tarn)
Décédé le :   9 octobre 2020
    Taille : 1,69 m
Poids : 65 kg
           
 
International France B
 
 
         
         
Au club de :   Janvier 1961 à Juin 1961
     
En provenance de :
  Nîmes Olympique (prêt)
     
Club suivant :   Nîmes Olympique (retour de prêt)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  17
    5
Matches :   Buts :
     
         

Originaire du Tarn, Serge Bourdoncle remporta en 1952 le Concours du jeune footballeur alors qu'il évoluait à l'US Carmaux. Cette épreuve, associant des tests techniques et physiques et se déroulant en lever de rideau de la finale de la Coupe de France, lui ouvrit les portes du football professionnel, au FC Sochaux.

 

Il y accomplit l'essentiel de sa carrière. Son nom reste associé à une finale de la Coupe, perdue en 1959 face au Havre. Auteur à la dernière minute de la prolongation d'une passe décisive pour le but vainqueur de Brodd, il vit l'arbitre le refuser  sous prétexte que la partie était terminée.

 

Prêté par le club sochalien à Nîmes pour faciliter l'arrivée dans le Doubs du buteur international Henri Skiba, il ne parvint pas à s'extraire de la rude concurrence et à s'adapter aux exigences de l'entraîneur gardois Kader Firoud.

 

Aussi, il fit l'objet d'un nouveau prêt aux Girondins de Bordeaux, au début de l'année 1961, à la demande de Salvador Artigas. Recruté en même temps que le gardien valenciennois Marcel Dantheny, il eut le temps de se distinguer, inscrivant notamment 5 buts en une demi-saison de D2. Mais les mauvaises relations entre les dirigeants bordelais et sochaliens depuis l'échec des tentatives doubistes de recruter Guillas et Robuschi, et surtout la non-accession en D1 expliquèrent la fin prématurée du prêt de Bourdoncle qui retourna en juin 1961 à Nîmes.

 

Il poursuivit ensuite sa carrière dans sa région d'adoption à Sochaux, Besançon puis Metz.

 

 

Prêté par le FC Sochaux

 

Prêté par le FC Sochaux au Nîmes Olympique entraîné par Kader Firoud, Serge Bourdoncle n'était pas un titulaire indiscutable dans le Gard, même s'il accomplit de bonnes prestations.

 

En décembre 1959, il gagna Bordeaux pour effectuer un essai lors d'un match amical avec les Girondins contre une sélection militaire du camp de Tanais. Au milieu d'une équipe bordelaise composée essentiellement d'amateurs, il prouva à Artigas qu'il pouvait être une recrue de choix pour son équipe.

 

Les négociations durèrent plusieurs semaines, les Sochaliens désirant un transfert, les Bordelais un prêt. Finalement ce fut la version bordelaise qui l'emporta et Serge Bourdoncle put débuter avec Bordeaux en championnat de D2, lors d'un match à Besançon, le 1er janvier 1961. Il ne mit que 5 minutes avant d'inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs.

 

 

 

Serge Bourdoncle, auteur d'un but contre... les Girondins de Bordeaux en 1959.

https://twitter.com/i/status/830317486713221121

(merci à @MrBrrrou)