Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Milieu défensif

 

         
Milieu de terrain défensif infatigable, il râtissait un nombre incalculable de ballons, un peu à la manière d'un Jean Tigana (toutes proportions gardées), qui était son idole.
         

 
           
NOM :   BOURDONCLE
Prénom :   Denis
Né le :   17 octobre 1964 à Libourne (Gironde)
     
    Taille : 1,78 m
Poids : 70 kg
           

 
International France Juniors
 
 
         
         
Au club de :   Juillet 1980 à Juin 1987
     
En provenance de :
  AS Libourne
     
Club suivant :   FC Chamois Niortais
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  10
    1
Matches :   Buts :
     
         

Venu de Libourne dès la catégorie cadets, Denis Bourdoncle était un pur produit du centre de formation des Girondins. Il s'imposa rapidement comme un titulaire indiscutable de l'équipe réserve qui évoluait en D3.

 

Il intégra en 1982 le groupe professionnel pour participer aux entraînements. Il était présenté comme le porte-drapeau de la formation à la bordelaise. En effet, les Girondins voulaient envoyer un signal fort aux clubs aquitains pour démontrer que désormais ils pouvaient encourager leurs meilleurs éléments à rejoindre Bordeaux.
Mais il était très difficile dans les années 80 pour un jeune joueur de se faire une place dans un effectif constellé de stars.

 

Très peu utilisé par Aimé Jacquet, il quitta le club bordelais pour signer aux Chamois Niortais, fraîchement promus en D1.

 

 

Philippe Goubet présente Bourdoncle

 

Directeur du centre de formation, Philippe Goubet dressait le portrait du jeune Denis Bourdoncle en 1983 :

« C'est un milieu offensif, voire un attaquant. Il peut s'appuyer sur une vitesse de course très au-dessus de la moyenne, une excellente tech-nique dans les dribbles notamment, et une bonne vision du jeu. Bref, les qualités qui permettent d'espérer le voir un jour franchir un palier supplémentaire. Celui qui mène vers les professionnels. D'au-tant qu'il dispose d'un gabarit intéressant (1,76 m, 70 kilos). C'est un gagneur. Il est sérieux. Un jour ou l'autre, il passera. Il faut savoir être patient. Et ne pas oublier qu'un joueur de son âge peut être soumis à des baisses de régime. » Aimé Jacquet ne dit pas autrement : « Il vient souvent s'entraîner avec nous. En un an, il a accompli d'énormes progrès. Il me parait fort mentalement. C'est un sujet d'avenir".

 

Finalement, il accomplit une carrière de milieu défensif somme toute modeste.