Milieu défensif

         
 
         

           
NOM :   PLESIAK
Prénom :   Joseph
Né le :   7 janvier 1917 à Gelsenkirchen (Allemagne)
     
    Taille : 1,80 m Poids : 73 kg
           

 
 
 
 
         
         
Au club de :  

Septembre 1940 à Juin 1941

     
En provenance de :
  FC Sochaux-Montbéliard
     
Club suivant :   AS Troyes
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  -
    -
Matches :   Buts :
     
         

Venu de Sochaux en 1940, Joseph Plesiak occupait une place prépondérante au milieu du terrain des Girondins de Bordeaux. Il appartenait à la formation bordelaise qui offrit au club sa première Coupe de France en 1941.

 

Son départ à Troyes, quelques semaines après cette victoire, causa des difficultés à Benito Diaz pour lui trouver un remplaçant à la hauteur. L'avènement de Francisco Mateo lui enleva une belle épine du pied.

 

 

 

Plesiak-Barella : les inséparables

 

Amoureux de football depuis son plus jeune âge, Joseph Plesiak disputa dans les rues de Mulhouse des parties interminables avec son voisin, le futur gardien des Girondins, Othon Barella.

 

A neuf ans, les deux enfants signèrent une première licence avec le CA Mulhouse avec qui ils remportèrent le titre de champion d'Alsace en minimes. Puis leur chemin se séparèrent. Plesiak signa au FC Mulhouse puis au FC Sochaux. Peu utilisé dans le Doubs, il rebondit à Besançon.

 

La guerre éclata et Plesiak fut mobilisé. Son courage lors de la bataille de la Somme lui valut une Croix de guerre et deux citations. Démobilisé en août 1940, il rejoignit Bordeaux où Diaz l'incorpora dans l'équipe.

 

Il quitta les Girondins après la victoire en Coupe de France en 1941 pour retrouver à Troyes son ami d'enfance, Othon Barella.