Attaquant

         
Les rares fois où Moussa Maazou a fait l'étalage de ses qualités, les observateurs ont pu remarqué qu'il allait vite. Mais il ne possède ni l'intelligence de jeu nécessaire pour le haut niveau, ni les qualités mentales.
         

 
           
NOM :   MAAZOU
Prénom :   Ouwo Moussa
Né le :   25 août 1988 à Niamey (Niger)
     
    Taille : 1,86 m Poids : 80 kg
           

 

International Niger A

 
 
         
         
Au club de :  

Août 2010 à Janvier 2011

     
En provenance de :
  CSKA Moscou (prêt)
     
Club suivant :   CSKA Moscou (retour de prêt)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  16
    1
Matches :   Buts :
     
         

Après des débuts dans son pays natal, Moussa Maazou débuta sa carrière en Europe par un passage en Belgique. Il resta quelques mois à Lokeren avant d'être transféré pour près de 5 M€ au CSKA Moscou. Ne parvenant pas à s'intégrer à la vie en Russie, il fut prêté dans des clubs d'Europe occidentale comme Monaco ou Bordeaux.

 

Son arrivée en Gironde à la fin du mercato estival 2010 ressembla à un panic buying, un « achat » en catastrophe, pour remplacer Cavenaghi parti à Majorque. Pourtant ses débuts se passèrent sous les meilleurs auspices. En effet, entré en jeu face à Marseille, il égalisa à la 85ème minute. Ce fut son seul but sous les couleurs bordelaises. Par la suite ses prestations furent plus que décevantes. En janvier 2011, il choqua les amoureux des Girondins en affirmant « [s'en] battre les couilles si les supporters [étaient] déçus » de ses performances, ajoutant qu'il « [était] tranquille avec [son] contrat à Moscou ».

 

Quelques jours plus tard, devant le tollé provoqué, il quitta les Girondins pour être prêté à Monaco. Puis il continua de sévir sur les pelouses, fréquentant 13 clubs supplémentaires...

 

 

Pour remplacer "Cavenagol"

 

Avec le départ en fin de mercato de Fernando Cavenaghi vers la Liga, Moussa Maazou fut prêté un an aux Girondins avec une option d'achat fixée à 4 M€. Après un passage réussi en Principauté (8 buts en 22 matches), il était également convoité par des clubs étrangers mais insista pour rester en L1.

 

"Mon pays est l'un des plus pauvres du monde et c'est important que les gens me voient à la télé" affirma-t-il très modestement... "Pour moi, c'est génial de signer ici !" continua-t-il.

 

Pour montrer son attachement aux Girondins, il raconta que son frère était un fan d'Ulrich Ramé et qu'il avait des posters du portier girondin dans sa chambre...