Défenseur central

Arrière latéral gauche

         
Joueur très polyvalent, Patrice Lestage pouvait occuper avec bonheur tous les postes défensifs. Très actif, vif dans ses interventions, il était un défenseur qui privilégiait l'anticipation au combat physique. Son intelligence et sa conscience professionnelle en firent un bon joueur de Première division fort d'une carrière de 14 ans.
         

 
           
NOM :   LESTAGE
Prénom :   Patrice
Né le :   7 octobre 1961 à Dax (Landes)
Décédé le :   29 novembre 2010
    Taille : 1,74 m Poids : 65 kg
           

         
Au club de :   Juillet 1991 à Juin 1992
     
En provenance de :
  Toulouse FC
     
Club suivant :   AS Cannes
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  25
    3
Matches :   Buts :
     
         

Formé à l'AS Saint-Etienne, Patrice Lestage n'eut jamais sa chance dans le club du Forez, la concurrence étant trop rude. Il lança véritablement sa carrière sous les couleurs de Tours mais surtout sous celles de Toulouse. Le fameux TFC-Naples de 1986 reste dans toutes les mémoires et Patrice Lestage en était...

 

A la recherche de joueurs expérimentés afin de faire remonter le club en D1, les dirigeants bordelais lui proposèrent un contrat d'un an. Il accepta et prit une part importante dans la réussite de l'objectif du club. Laissant le poste de latéral gauche au jeune Bixente Lizarazu, il forma avec Didier Sénac (ou Michel Milojevic) une charnière solide et expérimentée, prête à relever le défi du combat physique de la D2.

 

Durant l'été 1992, il servit de monnaie d'échange dans un accord complexe entre Cannes et Bordeaux qui déboucha notamment sur la venue de Zinedine Zidane en Gironde. Il resta donc en D2 avec le club azuréen avant de connaître à nouveau les joies d'une accession en 1993. Il termina sa carrière au sein du club amateur de Blagnac, dans la banlieue toulousaine.

 

Il décéda des suites de la maladie de Charcot, à l'âge de 49 ans.

 
 
International France Juniors
 
 
         

 

Un Dacquois chez les Verts

 

Comme tout petit dacquois, Patrice Lestage commença par le rugby. Jouant demi de mêlée, il avait à ses côtés à l'ouverture un certain Marc Sallefranque, futur international du Quinze de France.

 

Mais rapidement, il tourna casaque et enfila le maillot du patronage du coin, la Jeanne-d'Arc de Dax. Ses premiers pas de footballeur furent tellement prometteurs qu'il fut convoqué en équipe de France minimes. Il était considéré à l'époque comme l'un des tout meilleurs milieux de terrain de sa catégorie.

 

Il n'en fallait pas plus pour que Pierre Garonnaire, recruteur en chef de l'AS Saint-Etienne, le repéra. A 15 ans, il rejoignit le centre de formation des Verts. Toujours sélectionné dans les équipes de France de sa catégorie, il gravit toutes les étapes qui le séparaient de l'équipe première et, en 1981, Robert Herbin l'intégra à l'effectif professionnel. Mais au sein d'un club où la concurrence était exacerbée, il était difficile de se faire une place au soleil. La crise de la caisse noire l'aida à devenir titulaire chez les Verts.