Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Meneur de jeu

         
Véritable meneur de jeu à la technique individuelle brillante, Gourcuff était également un habile tireur de coup de pied arrêté. Ses contrôles de balle, ses enchaînements, sa science de la passe rappelaient un certain Zinedine Zidane. Il possédait également une belle vision du jeu et une réflexion aboutie sur l'organisation tactique. Mais il fut trahi par son physique... et son mental.
         

 
           
NOM :   GOURCUFF
Prénom :   Yoann
Né le :   11 juillet 1986 à Ploemeur (Morbihan)
     
    Taille : 1,85 m Poids : 79 kg
           

         
Au club de :   Juillet 2008 à Août 2010
     
En provenance de :
  Milan AC (15 M€)
     
Club suivant :   Olympique Lyonnais (22 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  93
    24
Matches :   Buts :
     
         

Formé au Stade Rennais, parti très jeune en Italie, Yoann Gourcuff ne parvint pas à se faire une place au sein de l'effectif constellé de stars du Milan AC.

 

Bordeaux lui offrit alors une porte de sortie, en proposant au club lombard un prêt payant (1,4 M€). Il s'affirma très vite comme le maître à jouer de l'équipe de Laurent Blanc, enchaînant les prestations de haut niveau. Champion de France, vainqueur de la Coupe de la Ligue, désigné meilleur joueur de la L1 par l'UNFP, sélectionné en équipe de France, le Breton connut la plus belle saison de sa carrière.

 

En juin 2009, transféré définitivement aux Girondins pour la coquette somme de 15 M€ (record pour une arrivée), il poursuivit sur sa lancée au point d'être qualifié de « nouveau Zidane ». Bordeaux dominait outrageusement le championnat jusqu'à la trêve hivernale. Puis les rumeurs d'un départ de Laurent Blanc vers la sélection participèrent à dérégler la machine bordelaise au début de l'année 2010. Malgré une qualification en quarts de finale de la Ligue des champions, la fin de saison fut chaotique. Gourcuff ne parvint pas à redresser la barre et Bordeaux finit 6ème.

 

Après le fiasco de la Coupe du Monde 2010 et la non-qualification des Girondins en Ligue des champions, il demanda à être transféré à Lyon. Très souvent blessé, il ne réussit jamais à retrouver le niveau affiché lors de ses années bordelaises.

 
 
International France A
32 sélections
 
         

 

Pas prêt pour la notoriété

 

Eduqué par son père Christian, un des rares entraîneurs théoriciens français, Yoann Gourcuff était un vrai amoureux du football. Quand il était débarrassé de ses problèmes physiques, il rayonnait sur le rectangle vert.

 

En revanche, avec son éclosion sous le maillot bordelais et son apparition dans le groupe France, il eut énormément de difficultés à gérer la pression médiatique.

 

Sortant de la rubrique sportive, il fut happé par la presse people dès l'été 2009. Choisi par l'UEFA et la Commission européenne pour apprendre aux enfants à s'alimenter correctement, traqué par les paparazzi lors de ses vacances à New-York ou Miami, épié lors de ses idylles supposées ou réelles avec des top models, des sportives de haut niveau ou des actrices, le Breton fut rapidement dépassé par la vague de médiatisation qui finira par l'emporter...

 

Il ne manquait plus que la rivalité entretenue entre lui le gentil, le bien élevé et le beau Gourcuff, et le méchant, la racaille et le vilain Ribéry, pour que l'affaire prenne un tour nauséabond.