Milieu défensif gauche

         
Doté de belles qualités techniques de gaucher, Maurice Domergue était qualifié de joueur subtil par les observateurs de l'époque.
         
 
           
NOM :   DOMERGUE
Prénom :   Maurice
Né le :   31 décembre 1923 à Bordeaux (Gironde)
Décédé le :   24 février 2001
    Taille : -
Poids : -
           
 
 
 
 
         
         
Au club de :   X.1943 à Septembre 1945
     
En provenance de :
  SC La Bastidienne
     
Club suivant :   Stade Montois
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  -
    -
Matches :   Buts :
     
         

Enfant de la rive droite de Bordeaux, Maurice Domergue, dit Toto, débuta le football dans les rangs du SC La Bastidienne. Il y accomplit une belle carrière comme amateur. Ses bonnes prestations ne laissèrent pas des dirigeants bordelais indifférents qui l'attirèrent sous le maillot marine et blanc dans le courant de l'année 1943.

 

Champion de France amateurs avec les Girondins en 1943-1944, il semblerait qu'il ait quitté le club en septembre 1945 pour rejoindre le Stade Montois. En effet, Maurice Domergue était à cette époque-là en garnison dans la cité landaise.

 

En 1948, il refit parler de lui dans les rangs de La Bastidienne, formation au sein de laquelle il joua avec Jacques Giresse, le père d'Alain.

 

Devenu quincailler après la Seconde guerre mondiale, il était le père de Jean-François Domergue, joueur international passé également par les Girondins dans les années 70.

 

Le quincailler de La Bastide

 

Malgré une proposition de contrat professionnel du FC Metz, Maurice Domergue ne fit jamais du football son travail. A la fin de la Seconde guerre mondiale et après son service militaire, il reprit avec sa femme une quincaillerie, rue de la Benauge, dans le quartier de La Bastide.

 

Durant plus de 50 ans, il tint ce commerce qui fut l'une des dernières quincailleries de Bordeaux.