Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Arrière latéral droit

         
Formé comme milieu défensif, puis repositionné comme ailier droit par Claude Puel, Mathieu Debuchy conserva ce désir d'aller vers l'avant et son adresse offensive quand il s'installa comme défenseur latéral.
         

 
           
NOM :   DEBUCHY
Prénom :   Mathieu
Né le :   28 juillet 1985 à Fretin (Nord)
     
    Taille : 1,76 m Poids : 76 kg
           

 
International France A
27 sélections
 
         
         
Au club de :   Janvier 2016 à Juin 2016
     
En provenance de :
  Arsenal FC (prêt)
     
Club suivant :   Arsenal FC (retour de prêt)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  9
    0
Matches :   Buts :
     
         

Après une carrière débutée à Lille, Mathieu Debuchy signa en Angleterre, à Newcastle puis Arsenal.

 

Relegué sur le banc de touche par Arsène Wenger, il demanda à être prêté à quelques mois de l'Euro 2016 organisé en France. Les Girondins sautèrent l'occasion pour le faire venir pour pallier les insuffisances affichées par Milan Gajic ou Frédéric Guilbert. Le Brésilien Mariano, parti quelques mois plus tôt, n'avait pas été avantageusement remplacé.

 

Il ne disputa que 9 matches, à cause d'une blessure à la cuisse droite qui le tint éloigné des terrains près de 2 mois et lui ferma les portes de l'équipe de France.

 

À l'issue de son prêt, il retourna en Premier League.

 

 

En toute fin de mercato...

 

Quelques jours avant la fin du mercato, Willy Sagnol, en voyant le manque de temps de jeu de Debuchy avec Arsenal, décrocha son téléphone pour appeler son agent. Mais le joueur, désireux de se donner toutes les chances d'être sélectionné pour l'Euro 2016, avait des solutions de repli plus prestigieuses (Manchester United notamment) que les Girondins...

 

La veille de la fin du mercato, les dirigeants bordelais revinrent aux nouvelles. Assurés du soutien de M6 et de Nicolas de Tavernost, ils passèrent à la vitesse supérieure et contactèrent Arsenal. Arsène Wenger aida à la réalisation de l'opération.

 

Le joueur ne fut prévenu que le matin même du jour de la fermeture. Il pensait rester à Arsenal depuis l'échec de ses pistes prioritaires. En une demi-heure, il se mit d'accord avec Bordeaux, acceptant de consentir des efforts salariaux (salaire divisé par 3). A 4 heures de la fin du mercato, il débarquait à Bordeaux-Mérignac.