Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

 
           
NOM :   MARIANO
Prénom :    
Né le :   23 juin 1986 à Sao Joao (Brésil)
     
    Taille : 1,77 m Poids : 72 kg
           

         

Arrière latéral droit

         
Défenseur latéral droit, Mariano était un élément très véloce. Il possédait des qualités techniques pour bien centrer et pour déséquilibrer l'adversaire. Un peu moins sûr défensivement, il avait tendance à se faire prendre dans le dos.
         
         
Au club de :  

Janvier 2012 à Juin 2015

     
En provenance de :
  Fluminense FC (3 M€)
     
Club suivant :   FC Séville (3,5 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  143
    4
Matches :   Buts :
     
         

C'était un joueur déjà expérimenté et rompu aux joutes du championnat brésilien (6 clubs professionnels fréquentés) qui débarqua en Gironde durant le mercato hivernal 2012.

 

Peu satisfait des performances de Mathieu Chalmé ou de Lamine Sané, Francis Gillot demanda et obtint ce renfort brésilien. Rapidement, l'ancien joueur de Fluminense trouva ses marques en Ligue 1. Il remporta la Coupe de France en 2013 et s'affirma comme l'un des meilleurs latéral de France.

 

Malgré quelques (rares) passages à vide, il jouait sa quarantaine de matches par saison. À un an de la fin de son contrat, et ne voulant pas prolonger, il fut transféré au FC Séville en 2015.

 

S'il n'est pas international brésilien, il a néanmoins fréquenté la sélection A, s'installant à deux reprises sur le banc.

 
 
 
 
 
         

 

Une adaptation réussie

 

Arrivé lors du mercato hivernal 2012, Mariano s'était déjà entendu avec Bordeaux bien avant le mois de janvier. Le temps de se préparer au grand saut et d'arriver prêt physiquement à se frotter aux attaquants européens.

 

A la différence d'un André, parti trop tôt en Europe alors qu'il vivait encore chez ses parents au Brésil, Mariano avait coupé le cordon dès l'âge de 16 ans. Ce déracinement l'aida beaucoup à l'heure de se lancer dans une carrière de l'autre côté de l'Atlantique.