Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

           
NOM :   BA
Prénom :   Ibrahim
Né le :   12 novembre 1973 à Dakar (Sénégal)
     
    Taille : 1,80 m Poids : 70 kg
           

         

Milieu offensif droit

Ailier droit

         
Joueur de couloir, il rayonna durant son passage aux Girondins sur l'aile droite. Très rapide, ne se posant guère de questions, il se distingua essentiellement par sa puissance physique et son explosivité.
         
         
Au club de :   Juillet 1996 à Juin 1997
     
En provenance de :
  Le Havre AC
     
Club suivant :   Milan AC (12 M€)
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  41
    6
Matches :   Buts :
     
         


N'ayant fréquenté le centre de formation du Havre que durant 4 mois, Ibrahim Ba découvrit la Ligue 1 à 18 ans. Son ascension fut fulgurante. Alors qu'il devait signer en 1996 chez le champion de France nantais, il opta pour le club bordelais, convaincu par le discours de Rolland Courbis.

 

Lors de son passage en Gironde, il fit rapidement des ravages sur le flanc droit du milieu bordelais et ne tarda pas à se signaler auprès du sélectionneur Aimé Jacquet. Il accomplit ses débuts en équipe de France lors de cette saison 1996-1997.

 

Mais son départ jugé prématuré au Milan AC le mit en difficulté par rapport à l'équipe de France. Il le priva d'une sélection avec les Bleus pour la coupe du Monde 98. Réserviste, il fit partie des joueurs invités à quitter le groupe à quelques jours du début de la compétition.

 

La suite de sa carrière fut chaotique, ne retrouvant jamais son lustre bordelais.

 
 
International France A
8 sélections
 
         

 

Au nom du père

 

Fils d'Ibrahima Ba, international sénégalais, capitaine du Diaraf Dakar, venu en France pour connaître la gloire (mais qui ne connut que des galères), Ibrahim Ba était programmé par son père pour devenir professionnel. Rigoureux, sérieux, ambitieux, le paternel fut très dur avec son rejeton pour qu'il ne connaisse pas les mêmes déboires que lui.

 

Il le faisait travailler jusqu'à la nuit, jusqu'à ce que le petit Ibou n'en puisse plus et pleure. Contraint de mettre un terme à sa carrière de joueur professionnel à cause d'une fracture de la cheville, il se consacra intégralement à préparation de son fils. Au programme : abdominaux, basket, piscine et... foot !

 

Recruté par le PSG, Ibrahim fut viré à cause de ses nombreux retards aux entraînements dus à l'éloignement de son domicile. Récupéré par le Paris FC, ce fut finalement à Chantilly et au sein du sport-études qui prit une nouvelle dimension. Le Havre ne tarda pas à le repérer et à l'intégrer à son centre de formation. Après quatre mois dans cette structure, il débuta en D1.