Ce site se veut collaboratif...

Si vous avez des informations supplémentaires sur un joueur, un dirigeant, un entraîneur, n'hésitez pas à nous les suggérer en cliquant sur le lien suivant : contact@girondinsretro.fr

         

Milieu offensif droit

Ailier droit

         
Milieu de terrain offensif bon techniquement, Saïd Amara était un peu frêle physiquement pour répondre aux défis imposés par les défenseurs de Première division, malgré une combativité de tous les instants.
         

           
NOM :   AMARA
Prénom :   Saïd
Né le :   11 mars 1933 à Saïda (Algérie)
Décédé le :   2 août 2020
    Taille : 1,69 m Poids : 68 kg
           

         
Au club de :   Juillet 1960 à Octobre 1963
     
En provenance de :
  AS Béziers
     
Club suivant :   MC Saïda
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  41
    9
Matches :   Buts :
     
         


Après des débuts effectués au Gaite club de Saïda (1951-1953), avant de rejoindre le SC Bel-Abbès (1953-1956), Saïd Amara arriva en France à Strasbourg. Il n'y resta qu'une saison où il s'acclimata au football européen. Son expérience suivante, à l'AS Béziers, fut plus intéressante, surtout lors de sa troisième et dernière saison dans l'Hérault (14 buts).

 

Les dirigeants bordelais le recrutèrent en 1960 avec comme objectif d'aider le club à remonter en D1. Venu remplacer Roland Guillas, parti à  Saint-Etienne, il contribua modestement à la réussite de cette opération. En effet, en octobre 1960, il décida unilatéralement de quitter Bordeaux pour rejoindre l'équipe du FLN. Il abandonna ainsi ses conditions de vie avantageuses de footballeur de Première division. Il honora avec cette formation 21 sélections et marqua 11 buts, devenant une gloire nationale.

 

Encore sous contrat avec les Girondins, il effectua son retour en Gironde en juillet 1962 où il alterna le bon et le moins bon.

 

Il repartit définitivement en Algérie en octobre 1963, nommé inspecteur des Sports en Algérie. De l'autre côté de la Méditerranée, il occupa également plus tard le poste de sélectionneur national.

 
 
International Algérie A
21 sélections
 
         

 

 

Aux origines de l'équipe du FLN

 

En 1958, les meilleurs joueurs d'origine algérienne n'hésitèrent pas à renoncer à la Coupe du monde en Suède afin de répondre favorablement à l'appel du FLN (Front de Libération National), désireux de constituer une équipe en faveur de l'indépendance de l'Algérie.

 

Aux côtés de joueurs comme Zitouni, Ben Tifour, Kermali, Boubekeur ou Bekloufi, le Bordelais Saïd Amara décida de répondre favorablement à l'appel du nouveau sélectionneur algérien, l'ancien bordelais Mohamed Boumezrag. Une sorte de fuite en pleine saison 1960-1961...

 

Pour le peuple algérien, cette sélection devint rapidement un symbole et une fierté. Exilés à Tunis, ces footballeurs nomades furent accueillis dans de nombreux pays amis comme la Jordanie, l'Irak, l'URSS, la Yougoslavie ou le Vietnam, et portèrent haut les couleurs de l'Algérie.

 

Le nom d'Amara fut à jamais renommé dans son pays désormais indépendant. Les postes de sélectionneur puis de président de la Fédération algérienne de football lui tendirent les bras à l'issue de sa carrière de footballeur professionnel, reprise en 1962 après ces événements qu'il considéra comme ses meilleurs moments de footballeur.