Milieu offensif droit

Attaquant

         
Attaquant très courageux, André Altuzarra était très actif, bien campé sur ses deux jambes puissantes. Infatigable, il était considéré comme l'un des meilleurs joueurs amateurs bordelais.
         

 
           
NOM :   ALTUZARRA
Prénom :   André
Né le :   12 juin 1942 à Barcus (Pyrénées-Atlantiques)
Décédé le :   17 décembre 1967
    Taille : 1,72 m
Poids : 69 kg
           

 
 
 
 
         
         
Au club de :   Juillet 1961 à Juin 1964
     
En provenance de :
  FC Pau
     
Club suivant :   FC Pau
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  19
    2
Matches :   Buts :
     
         


Excellent joueur de pelote basque (4 fois champion de France), André Altuzarra débuta sa carrière de footballeur sous les couleurs du FC Pau où il se construisit une solide réputation. International juniors en 1960, il tenta ensuite sa chance aux Girondins, avec un contrat de stagiaire en poche.

 

Repéré au sein de l'équipe de CFA entraînée par Santiago Urtizberea, il tapa dans l'oeil de Salvador Artigas qui l'appela à plusieurs reprises comme remplaçant de l'équipe première. Il lui donna même sa chance le 8 décembre 1963, face au Stade Rennais, marquant à cette occasion l'ultime but bordelais. Il enchaîna avec plusieurs titularisations jusqu'à la fin de la saison. 

 

Mais il décida lors de l'intersaison 1964-1965 de revenir au FC Pau et de poursuivre ses études. Il n'y resta pas très longtemps puisqu'il répondit favorablement aux sollicitations du club espagnol de Logrones.

 

Mais à quelques jours du Noël 1967, il se tua dans un tragique accident de voiture. Il n'avait que 25 ans...

 

 

 

Sa voiture s'écrase contre un arbre...

 

Le dimanche 17 décembre 1967 à 21 h 45, alors qu'il regagnait son domicile palois, André Altuzarra, étudiant et joueur du CD Logrones, traversait la commune d'Urrugne quand son véhicule ripa contre un trottoir avant d'aller s'écraser contre un arbre.

 

Mort sur le coup, le jeune attaquant venait de disputer sa dernière rencontre avec le club espagnol de Logrones.

 

Sa disparition suscita une vive émotion au sein des milieux sportifs aquitains.