NOM :   VILLA
Prénom :   François
Né le :   15 octobre 1945 à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques)
     
    Taille : 1,77 m Poids : 73 kg
           
         

Avant-centre

Ailier

         
Buteur racé et athlétique, François Villa possédait, selon les observateurs de l'époque, une technique moyenne mais un bon contrôle de balle. Fonceur, il ne s'embarrassait pas de fioritures pour aller marquer un but. Adroit des deux pieds, il aimait partir de très loin.
         
         
Au club de :  

Juillet 1965 à Juin 1968

     
En provenance de :
  Bordeaux AC
     
Club suivant :   Limoges FC
     
     
BILAN STATISTIQUE
         
  4
    0
Matches :   Buts :
     
         

Formé aux Girondins, François Villa, surnommé "Sancho", ne fit que de rares apparitions avec les professionnels du club marine et blanc. Il fréquentait les rangs de l'équipe de CFA managée par Pierre Danzelle. Il était souvent comparé à Henri Duhayot, le plus connu des douzièmes hommes de France.

 

En 1968, il fut réclamé par l'entraîneur du FC Limoges, Maurice Blondel et accepta d'être prêté en Haute-Vienne. Il s'y révéla comme un attaquant efficace puisqu'il inscrivit la bagatelle de 24 buts en une seule saison de D2.

 

Il retrouva alors la D1 au FC Rouen, puis à l'AS Monaco avant de terminer au FC Sète, à seulement 28 ans.

 
 
 
 
 
         

 

Un technicien reconnu

 

Après sa brève carrière professionnelle, François Villa devint un éducateur reconnu dans le région bordelaise. entraîna Lège-Cap-Ferret et Villenave d'Ornon puis l'équipe des cadets nationaux du SA Mérignac qui comptait, en 1989-1990, dans ses rangs le futur nantais Frédéric Da Rocha.

 

Une mauvaise vue

 

Porteur de lunettes, François Villa possédait un handicap  : sa mauvaise vue. Lors des rencontres disputées en nocturne, il était donc très gêné...